1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage Maroc : le gouvernement interpelé sur les prix des billets
Voyages et Tourisme

Voyage Maroc : le gouvernement interpelé sur les prix des billets

Malgré une offre assez conséquente en vols et traversées maritimes vers le Maroc, les Marocains résidants à l’étranger (MRE) se plaignent toujours de la cherté des billets d’avion et de bateau. Des prix élevés auxquels il faut ajouter d’autres dépenses dont les tests PCR.

Avec le lancement de l’opération Marhaba le 5 juin dernier, le secteur touristique marocain compte renouer avec les chiffres d’avant la crise sanitaire en matière d’arrivée de touristes et de MRE. Au moment où les autorités se félicitent déjà de la réussite de l’opération, les Marocains de l’étranger se plaignent toujours des dépensées exagérées pour se rendre au pays.

En effet, les Marocains de l’étranger désirant regagner le pays pour les vacances d’été sont confrontés à moult difficultés, concernant notamment la cherté des billets d’avion et de bateau et les dépenses liées aux tests Covid-19. Le gouvernement est interpelé une énième fois à ce propos.

Prix des billets vers le Maroc : le gouvernement de nouveau interpelé 

Lundi 4 juillet, la députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), à la Chambre des représentants, Imane Lamaoui, a adressé une question à la ministre du Tourisme, Fatima-Zahra Ammor. Selon le Site Info, l’élue a demandé l’intervention de la première responsable du secteur pour résoudre ce problème de cherté des billets pour voyager au Maroc.

Imane Lamaoui, qui est également membre de la commission des affaires étrangères et des affaires des MRE, a souligné que les voyageurs marocains arrivant de l’étranger « se trouvent confrontés, cette année, à des dépenses exorbitantes ». Il s’agit selon la même intervenante de « la cherté des billets de voyage et des déplacements », mais aussi des frais des tests PCR, nécessaires pour rejoindre le Maroc à défaut d’un pass vaccinal.

À ce propos, elle note que les familles composées de plusieurs personnes « sont obligées d’effectuer les tests PCR, ce qui alourdit davantage le total des frais engagés et inattendus dans le budget familial initial ».

Ainsi, le gouvernement marocain, représenté par la ministre du Tourisme, est une nouvelle fois interpellé pour prendre des mesures adéquates, susceptibles de revoir à la baisse les prix des billets de voyage pour les MRE.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus