1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Voyage Maroc : un passager furieux contre la RAM
Compagnies Aériennes

Voyage Maroc : un passager furieux contre la RAM

La Royal Air Maroc (RAM) continue de faire des mécontents, et c’est sur les réseaux sociaux que ces derniers relatent leurs expériences.

La RAM, comme toutes les autres compagnies aériennes à travers le monde, a été pénalisée par les longs mois d’inactivité dus à la crise sanitaire et la fermeture des frontières. La forte reprise du trafic cet été a engendré plusieurs difficultés et des incidents avec les passagers.

Cette fois, c’est un passager de la RAM qui a payé quatre billets vers les États-Unis d’Amérique qui témoigne d’une maladresse qui aurait été commise par la compagnie aérienne marocaine. Il dénonce notamment “la malice” de la compagnie et ses méthodes qu’il a qualifiées de “barbares”.

L’internaute indique qu’il avait “pris des vacances avec sa petite famille au Maroc, mais que cela a été un désastre total”. Le voyageur affirme que le plus grand problème qu’il a rencontré est celui dont la RAM a été responsable.

Vol Casablanca – New York : des passagers empêchés d’embarquer par la RAM

Il raconte qu’ils étaient quatre à devoir regagner l’aéroport JFK à New York à bord d’un vol de la RAM et qu’ils ont dépensé pour leurs billets près de 5000 $. “On a payé 1200 $ chacun”, indique l’internaute qui précise qu’ils sont “arrivés à l’aéroport de Casablanca avec deux heures d’avance”.

Malheureusement, poursuit-il, “on nous a dit pas de place pour vous”.  Le passager lésé par la RAM indique qu’il s’agit du vol du 8 août dernier au départ de l’aéroport de Casablanca au Maroc, vers celui de JFK, aux États-Unis.

Quand la RAM empêche un médecin d’assister à une opération

Le passager infortuné affirme que malgré les deux heures d’avance, il a été empêché lui et les trois autres membres de sa petite famille d’embarquer. “Pas de place”, lui aurait-on indiqué sans donner plus d’explications.

Le pire dans cette histoire, c’est que la femme de l’internaute est un médecin qui devait assister à une intervention chirurgicale aux États-Unis. “Ma femme est un docteur qui est en permanence pour opération chirurgicale assez délicate sur une personne âgée”, confie l’internaute dans son témoignage posté sur le groupe Facebook Victims Of The Scams Royal Air Maroc.

Il déplore le fait que “malgré les preuves présentées au personnel”, ils ont été empêchés d’embarquer. “Pas de vol pour nous”, conclut le voyageur, grandement déçu par la compagnie aérienne marocaine.

Quelle est cette compagnie qui travaille d’une façon barbare !”, s’est-il révolté avant d’ajouter enfin : “Honte à cette compagnie pleine de malice”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus