1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage Maroc : une passagère dénonce un traitement « humiliant »
Voyages et Tourisme

Voyage Maroc : une passagère dénonce un traitement « humiliant »

Malgré toutes les dispositions annoncées par les autorités marocaines pour faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE), des passagers à destination du Maroc rencontrent des difficultés.

C’est ce qu’a dénoncé ce mardi 26 juillet une passagère marocaine aux besoins spécifiques qui a atterri hier lundi à l’aéroport de Casablanca en provenance de France. N’ayant pas trouvé une prise en charge adéquate à sa situation, la passagère a adressé une lettre ouverte de réclamation au directeur de l’aéroport en question.

Meriem, une Marocaine résidant en France, qui a décidé de rejoindre le Maroc par avion, n’est pas passé par quatre chemins en affirmant qu’elle a été victime « d’humiliation et de maltraitance » à l’aéroport de Casablanca Mohammed V.

Aéroport de Casablanca : « Pas de fauteuil roulant ni de personnels »

Dans sa lettre ouverte adressée au directeur de l’aéroport, rapportée ce mardi 26 juillet par le site Hibapress, elle dénonce la prise en charge dérisoire des personnes ayant des besoins spécifiques. Mais aussi le manque de personnels, notamment les accompagnateurs des passagers qui ont besoin d’une assistance.

Après l’atterrissage de l’avion, « j’ai attendu, avec d’autres personnes âgées ou ayant des besoins spécifiques, pour qu’ils nous fournissent des fauteuils roulants et des agents pour nous accompagner à la sortie de l’aéroport ».

Selon elle, un seul agent s’est présenté, mais « sans le fauteuil roulant ». Ce dernier les a informés que l’aéroport ne dispose pas de cet équipement. « L’accompagnateur nous a donc fait descendre par l’escalier destiné aux autres passagers sans se soucier du risque de chutes ou de blessures », a ajouté la passagère.

« Nous avons protesté et ils nous ont fourni un seul fauteuil roulant »

Certains passagers avaient du mal à descendre de l’avion vu leur état de santé. « Nous avons donc protesté et ils nous ont fourni un seul fauteuil roulant et un autre agent, qui m’a accompagné au hall de sortie, mais sans prendre la peine de m’emmener là où ma famille m’attendait », a ajouté Meriem.

Face à ce traitement qu’elle a considéré « d’humiliant et qui porte atteinte à sa dignité », elle a adressé une lettre au directeur de l’aéroport, demandant son intervention et une révision des services de cet établissement public.

Il est à noter que les plaintes des passagers se multiplient ces derniers temps au sein de l’aéroport de Casablanca Mohamed V, qui est la première destination des Marocains et des touristes étrangers.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus