1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyages au Maroc : des compagnies contestent les nouvelles mesures
Voyages et Tourisme

Voyages au Maroc : des compagnies contestent les nouvelles mesures

Depuis jeudi dernier, pour voyager au Maroc, les passagers doivent obligatoirement présenter un pass vaccinal. La mesure s’applique sur tous les pays. Les passagers étrangers non-résidents au Maroc, déclarés positifs à leur arrivée au royaume seront systématiquement expulsés.

Ce renforcement des mesures de contrôle des passagers, décidé par le Maroc la semaine dernière pour lutter contre la nouvelle vague de COVID-19, n’est pas sans conséquence pour le transport aérien.

EasyJet Suspend ses vols vers le Maroc pour une durée de trois mois

En effet, un incident survenu avec la compagnie aérienne EasyJet lors d’un vol à destination de Marrakech a entraîné la suspension de tous les vols de ladite compagnie entre le Maroc et la France depuis le mardi 23 novembre jusqu’au mercredi 23 février 2022, soit pour une durée de trois mois, rapporte le site d’information Yabiladi. En début de semaine, des médias marocains évoquaient une suspension des vols EasyJet pour une période de cinq jours.

L’incident en question n’est rien d’autre que le refus des pilotes de lignes de se conformer aux nouvelles mesures imposées qui leur exigent de rapatrier les passagers testés positifs, après le test antigénique réalisé au niveau de l’aéroport marocain, avec d’autres passagers non atteints du COVID-19. Les pilotes affirment qu’une telle pratique va à l’encontre du Code de l’aviation qui interdit toute action menaçant la sécurité des passagers, affirme la même source.

D’autres commandants de bord réagissent face à cette situation. Outre le risque auquel sont exposés les passagers non atteints du COVID-19, le rapatriement d’un passager contaminé nécessite de le faire passer une seconde fois par tous les filtres de sécurité en un temps estimé à 45 minutes que les nouvelles mesures ne prennent pas en considération.

En temps normal, et sans la crise sanitaire, le passager serait pris en charge par la police de frontières en passant par la zone de transit jusqu’au prochain vol de départ.

Impact des nouvelles mesures sur le secteur du tourisme marocain

Les professionnels du tourisme au Maroc considèrent que ces nouvelles mesures ne font qu’accentuer les difficultés qu’ils rencontrent pour relancer leurs activités après un gel de presque deux ans.

Leurs inquiétudes découlent principalement de leur crainte que d’autres compagnies aériennes s’alignent à la décision prise par EasyJet.

Il convient de noter que ces mesures arrivent durant une période qui, sans l’annulation des vols qui s’annoncent, aurait pu être prometteuse pour ce secteur avec les fêtes de fin d’année qui approchent à grands pas. 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus