1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Voyages : ce qui a changé à l’aéroport de Roissy CDG
Compagnies Aériennes

Voyages : ce qui a changé à l’aéroport de Roissy CDG

Des réservations complètes, des écrans d’informations remplis et des passagers qui se pressent pour prendre leur avion. Ce n’est qu’après plus d’une année que Roissy – Charles de Gaulle (CDG), premier et plus grand aéroport de France, arbore enfin des airs d’avant pandémie de covid-19.

En effet, selon un reportage publié, ce lundi 16 août, par le journal français Le Parisien (article payant), l’aéroport de Paris Roissy – Charles de Gaulle commence à retrouver une activité proche de la normale. Cependant, après avoir été déserté pendant des mois, beaucoup de choses ont changé au sein de l’aéroport.

De nouvelles mesures et un accès restreint à l’aérogare

Mis à part les mesures sanitaires habituelles, plusieurs choses ont changé. Attendez-vous à découvrir de nouvelles files d’attente devant les pharmacies et le laboratoire où des tests covid sont réalisés pour les passagers.

Autre nouveauté, un arrêté préfectoral limite l’accès aux aérogares et aux salles de départ uniquement aux voyageurs et aux accompagnateurs de personnes mineurs ou à mobilité réduite.

Ainsi, le contrôle des passagers ne s’assouplit pas pour autant. En effet, toutes les mesures sanitaires sont renforcées, particulièrement depuis la mise en place du pass sanitaire en France le 9 août passé.

Après que la covid-19 ait plongé le secteur de l’aviation dans la pire crise qu’il ait connu, le redécollage du trafic aérien en 2021 ravit déjà plus d’un.

Le meilleur exemple est l’aéroport de Paris Roissy CDG, premier aéroport de France, qui voit sa fréquentation s’accélérer au cours des mois de juillet-août pour atteindre 70 % du trafic de l’été 2019, selon Le Parisien.

Le trafic aérien à Roissy CDG reprend des couleurs

Il faut souligner qu’en 2019 l’activité du plus grand aéroport de France était de 76 millions de passagers, mais que celle-ci avait drastiquement chuté de 66 % en 2020.

Les choses ont commencé à changer il y a 2 mois. En effet, la fréquentation de Roissy CDG a commencé à croître au mois de mai pour atteindre en juin 24,4 % de celle de 2019. Une nette progression, puisque Roissy a accueilli pas moins de 1,1 million de voyageurs. Cela laissait déjà présager un certain retour à la normale.

Bien qu’uniquement la moitié des terminaux sont ouverts, le groupe Aéroports de Paris (ADP), qui gère notamment Roissy et Paris Orly, souligne : « On est autour de 900, 1000 mouvements par jour, contre 350 en début juin. En situation normale, l’aéroport gère entre 1300 à 1600 mouvements par jour. »

Benjamin Smith, directeur général d’Air France, s’en réjouit et déclare : « Grâce à l’assouplissement des restrictions de voyage dans plusieurs régions clés, le deuxième trimestre 2021 a vu les premiers signes de la reprise tant attendue ».

Une reprise qui ne concerne pas encore l’Algérie

Une reprise que guettent aussi les Algériens encore soumis aux mesures de la réouverture partielle des frontières.

En effet, les compagnies aériennes ASL Airlines et Air France y opèrent actuellement des vols vers l’Algérie. Des vols spéciaux et commerciaux dans le cadre de la réouverture des frontières. Mais le nombre de vols reste insignifiant : trois vols commerciaux par mois vers Alger pour chacune des deux compagnies.

Quant à Air Algérie, elle opère actuellement depuis Paris Orly. La compagnie aérienne nationale devrait retrouver Roissy – Charles de Gaulle dans les prochains mois si les autorités algériennes décident d’ouvrir davantage les frontières.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus