1. Accueil
  2. Actualités
  3. Voyages en Europe : un député français critique l’exclusion de l’Algérie et du Maroc
Actualités

Voyages en Europe : un député français critique l’exclusion de l’Algérie et du Maroc

L’Algérie et le Maroc ne font plus partie de la liste de l’Union européenne des pays « sûrs ». Pour le député français M’jid El Guerrab, cette décision européenne n’est pas justifiée.

L’Algérie et le Maroc ne font plus partie de la liste de l’Union européenne des pays « sûrs ». Les frontières entre les pays européens sont donc fermées jusqu’à nouvel ordre.

La liste des pays sûrs est révisée régulièrement et l’un des principaux critères retenus concerne la situation sanitaire dans les pays tiers. Mais pour le député français M’jid El Guerrab, cette décision européenne n’est pas justifiée. Dans un communiqué publié ce samedi, il a appelé ce samedi les autorités européennes à réintégrer le Maroc, l’Algérie dans la liste verte des pays autorisés à entrer sur le territoire européen.

Articles en Relation

« Ça suffit ! Le Maroc, l’Algérie et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest gèrent bien mieux la situation sanitaire que nombre de pays européens ! », a déclaré le député dans un communiqué. Il s’interroge sur les éléments pris en compte par le Conseil de l’UE dans sa décision.

« Ces restrictions imposées par l’Union européenne conduisent à des situations dramatiques pour certains de nos compatriotes empêchés de rentrer dans leur pays. Elles entraînent par ailleurs des conséquences alarmantes sur l’économie de ces États pour lesquels le secteur du tourisme est parfois vital, au premier rang desquels figure le Maroc », dénonce le député français d’origine marocaine.

M’jid El Guerrab appelle à « la réintégration du Royaume du Maroc ainsi que tous les pays du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest dans la liste verte lors de la prochaine révision et plaide pour que les autres pays africains bénéficient du même sort ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus