1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyages : le Maroc poussé à rouvrir ses frontières
Voyages et Tourisme

Voyages : le Maroc poussé à rouvrir ses frontières

Le sujet de la réouverture des frontières, fermées depuis le 29 novembre, continue de susciter le débat au Maroc. D’un côté, le gouvernement qui temporise évoquant « des débats en cours » de l’autre, les professionnels du tourisme, frappés de plein fouet par les effets désastreux de cette fermeture, qui continuent de faire monter la pression.

Pour leur part, les Marocains de l’étranger témoignent régulièrement de leur désarroi dans les médias internationaux. Ils sont des milliers à être bloqués un peu partout dans le monde, notamment en Europe, dans l’attente de la réouverture des frontières. Les vols de rapatriement vers le Maroc sont suspendus depuis le 23 décembre. La colère des Marocains de l’étranger s’est accentuée après les révélations sur les voyageurs fortunés qui peuvent rentrer au Maroc en louant des jets privés.

Évoquant la question, ce jeudi 27 janvier, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a assuré qu’une décision sera prise « dans les prochains jours », rapporte le site Média 24.

« Le gouvernement est sensible à l’impact de la fermeture des frontières. Il a de nouveau étudié cette question. Le débat est ouvert et restera ouvert pendant les deux prochains jours, et une décision sera prise dans les prochains jours », a dit le porte-parole du gouvernement, selon cette source.

Officiellement, les frontières sont fermées jusqu’au 31 janvier. Le gouvernement devra donc trancher et annoncer une décision avant cette date.

Maroc : les professionnels du tourisme investissent la rue !

Côté professionnels du tourisme, la contestation bat son plein. Hier mercredi, ils étaient des milliers d’employés du secteur à avoir investi les rues de plusieurs villes du pays, dont Marrakech, pour réclamer la réouverture des frontières, rapportent plusieurs médias.

Plus de 200 voyagistes ont observé un sit-in devant le siège du ministère du Tourisme à Rabat, selon le média marocain Bladi. En plus de la réouverture des frontières, les participants au sit-in ont réitéré des revendications de l’Association nationale des agences de voyages du Maroc (ANAVM) parmi lesquelles figurent une amnistie fiscale et l’annulation des poursuites judiciaires contre les agences de voyages endettées.

Les frontières marocaines sont fermées depuis le 29 novembre 2021. Une décision prise par le gouvernement après l’apparition du variant Omicron. Le Maroc est l’un des rares pays au monde à avoir pris une mesure aussi radicale dans le cadre de la lutte contre le nouveau variant. Mais cette mesure de fermeture des frontières n’a pas empêché une explosion du nombre de contaminations dues au variant Omicron dans le royaume.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus