1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyages : pourquoi l’Algérie est absente de la liste UE des pays sûrs
Voyages et Tourisme

Voyages : pourquoi l’Algérie est absente de la liste UE des pays sûrs

Le Conseil de l’Union européenne vient de mettre à jour la liste des pays tiers considérés comme épidémiologiquement sûrs dont les citoyens sont autorisés à entrer en Europe pour les voyages non-essentiels, rapporte ce jeudi 6 mai le site spécialisé SchengenVisaInfo.

Il s’agit de la première mise à jour de la liste depuis plus de trois mois. La différence notable est l’ajout d’Israël dans la liste des pays considérés comme sûrs par l’UE.

Ainsi, outre Israël, les pays-tiers autorisés à voyager au sein de l’Union européenne sans restrictions sont l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Chine, sous réserve de réciprocité de la part de cette dernière.

Articles en Relation

L’Algérie absente de la nouvelle liste UE

La mise à jour précédente de la liste des pays sûrs avait été effectuée le 28 janvier dernier, durant laquelle le Japon avait été retiré de la liste et aucun pays n’y avait été ajouté.

L’Algérie, malgré des chiffres officiels des contaminations très bas, ne figure toujours pas sur cette liste européenne. L’Algérie faisait partie de la première liste élaborée en juillet 2020 par l’UE avant d’en être exclue en raison de la détérioration de la situation sanitaire.

Articles en Relation

Malgré la stabilité enregistrée ces derniers mois dans les chiffres des contaminations, l’Algérie n’a jamais été réintégrée. Selon nos sources, les chiffres des contaminations publiés par les autorités sanitaires algériennes sont considérés comme étant incomplets, car ils n’indiquent pas le nombre de tests quotidiens effectués.

Des données jugées peu fiables sur les contaminations

D’ailleurs, l’Union européenne n’est pas la seule à prendre avec prudence les chiffres des contaminations en Algérie. En avril dernier, les CDC américains (Centres de contrôle et de prévention des maladies) ont placé l’Algérie à un “niveau inconnu”, concernant sa gestion du covid-19. Les États-Unis déconseillent fortement de se rendre en Algérie pour absence de données sur le Covid.

Le niveau “inconnu” est placé au même degré que celui du plus haut niveau d’alerte. “Les voyageurs doivent éviter de voyager en Algérie”, précisent les CDC.

L’autre élément qui pénalise l’Algérie est la vaccination. La campagne connaît d’importants retards, avec moins de 1 % de la population vaccinée. Or, la vaccination semble avoir été le principal critère pris en considération par l’Union européenne pour l’élaboration de sa nouvelle liste.

Pour leur part, le Maroc et la Tunisie continuent à ne pas figurer dans la liste des pays tiers considérés comme sûrs épidémiologiquement par l’Union européenne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus