1. Accueil
  2. Talents Algériens
  3. DJ Snake : un nouveau clip qui donne envie de visiter l’Algérie
Talents Algériens

DJ Snake : un nouveau clip qui donne envie de visiter l’Algérie

En seulement deux vidéos, DJ Snake a rattrapé les années d’absence de visibilité de l’Algérie en dehors de ses frontières.

L’artiste qui revendique fièrement ses racines algériennes vient de sortir une nouvelle vidéo qui se présente comme une sorte reportage de ses derniers pas à Oran.

Cette fois, DJ Snake passe des vacances en Algérie. Pas de musique produite par DJ Snake mais seulement des images des moments intenses qu’il a vécus durant trois jours passés à Oran. Postée seulement hier soir, la vidéo a déjà récolté plus de 600 000 vues.

[Source : capture d’écran – YouTube]


DJ Snake ne fait pas les choses à moitié. Son projet d’immersion dans la culture algérienne, il le vit intensément. Après le succès mondial de son titre “Disco Maghreb”, notamment dans le monde arabe, l’artiste franco-algérien a décidé de remercier les Algériens qui ont participé à sa réussite.

C’est pourquoi il est revenu en Algérie à l’occasion des Jeux méditerranéens 2022 qui ont eu lieu à Oran. Comme il aime souvent le faire, l’artiste a tourné et publié un “after movie” qui dévoile les coulisses de ce voyage.

DJ Snake rend ses lettres de noblesse à l’Algérie et sa culture

Le titre Disco Maghreb et son clip vidéo étaient déjà une ode à la culture et aux musiques algériennes. Les sons empruntés aux chants et instruments traditionnels algériens, les touches de raï ou encore les scènes typiques impliquant une Algérie d’hier et d’aujourd’hui ont fait de Disco Maghreb un clip promotionnel du pays. Pourtant cela ne semblait pas suffisant, puisque DJ Snake a récidivé en postant une autre version de sa vision de l’Algérie.

Dans sa nouvelle vidéo, on découvre un DJ Snake qui arpente Oran et sa région. D’abord dans un rythme lent de contemplation, l’artiste erre dans des lieux mythiques d’Oran.

Puis le rythme s’accélère au fil des rencontres de DJ Snake avec les Algériens. Il introduit tous les aspects de cette ville mythique, son patrimoine populaire et artistique. Ses influences étrangères qui ont marqué l’architecture de la ville. Sa gastronomie, de la plus fine à la street food, chez un vendeur de garantita.

DJ Snake dédie aussi cette vidéo aux artistes algériens. En fond, des musiques de raï célèbres, les voix de Cheb Khaled et Cheb Hasni chantent la ville d’Oran, el ghorba et l’empreinte algérienne. On le voit saluer Cheb Mami, déguster un couscous préparé par Cheba Zahouania elle-même.

DJ Snake s’est à nouveau rendu dans la célèbre boutique et maison de production de musique raï “Disco Maghreb” fondée par Boualem Benhaoua. Il a participé au dévoilement du portrait de cheb Hasni graffé par un artiste algérien de street art.

Tout est là : une Algérie réelle rehaussée par ses arts et ceux qui les font naître. DJ Snake n’oublie pas de mettre à l’honneur tous les Algériens. Heureux, dansant, chantant, aux physiques variés, les Algériens et Algériennes sont très présents dans le clip. Pour une fois, on y découvre un peuple joyeux, féru de célébration et de partage. “Tu nous as rendu un grand hommage, et ça, ça n’a pas de prix”, confie Boualem Benhaoua lors d’un trajet en voiture qu’il partage avec DJ Snake.

DJ Snake veut-il relancer le désir de visiter l’Algérie ?

Un hommage juste et attendu ? En 12 minutes, DJ Snake fait la promotion d’une Algérie multiple et actuelle. Un travail que ni l’Onat (Office national algérien du tourisme), ni le ministère du Tourisme algérien ne sont parvenus à faire. Même à l’occasion de cet événement sportif international que représentaient les Jeux méditerranéens, la communication en dehors des frontières était quasi nulle.

Cette nouvelle vidéo n’est pas seulement un reportage de l’accueil réservé à DJ Snake par les fans algériens. Elle est vraiment un documentaire qui raconte ce que l’Algérie peut offrir à ceux qui la visitent. Qu’ils soient Algériens ou étrangers. Alors que l’Algérie peine à développer une offre touristique stable et rassurante, contrairement à ses voisins marocains et tunisiens, ce genre de vidéo montre ce fameux potentiel inexploité. Sans offre hôtelière de qualité, ou services d’accueil touristique clairs et identifiés, il est difficile de voir l’Algérie pour un projet de vacances.

DJ Snake n’est pas le seul à promouvoir l’Algérie. Les influenceurs étrangers qui ont la chance de se rendre en Algérie produisent de nombreuses vidéos sur le pays pour Youtube. Seulement l’impact du DJ connu dans le monde entier pourrait avoir un impact encore plus puissant.

A travers ce type de vidéo, on se rend compte que ce n’est pas que l’Algérie ne peut pas, c’est qu’elle ne veut pas développer un secteur qui lui offrirait de belles perspectives. La pandémie a fini de miner ce terrain avec la fermeture des frontières et l’impossibilité pour les étrangers d’envisager des vacances en Algérie par faute de visas accessibles ou d’offre de vols insuffisante.

La diaspora algérienne elle-même, qui a des attaches au pays, rencontre des blocages pour s’y rendre. Les vidéos de DJ Snake sont une grande aide, mais il faudrait maintenant qu’elles soient suivies de gestes de la part des autorités algériennes pour rendre ces images réelles dans l’esprit des touristes.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus