1. Accueil
  2. Actualités
  3. Face à la deuxième vague, l’Algérie durcit encore son confinement
Actualités

Face à la deuxième vague, l’Algérie durcit encore son confinement

L’Algérie a annoncé, ce dimanche 15 novembre, de nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la deuxième vague qui touche le pays.

L’Algérie fait face à une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. Durant les dernières 24 heures, le pays a enregistré 860 nouveaux cas et 15 décès, ce qui porte à 66.679 le total des cas confirmés, selon les derniers chiffres publiés, ce dimanche 15 novembre, par le ministère de la Santé.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement algérien a décidé de durcir les mesures de confinement dans les wilayas les plus touchées par l’épidémie.

Les plages et les lieux de loisirs fermés

À compter de mardi prochain, 32 wilayas – au lieu de 29 actuellement – seront soumises à un couvre-feu nocturne de 20 h jusqu’à 5 h du matin : Adrar, Laghouat, oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Guelma, Annaba, Constantine, Médéa, M’Sila, Ouargla, Oran, Illizi,  Bordj Bou Arréridj, Boumerdes, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza et Ain Temouchent.

Les marchés de vente des véhicules d’occasion restent fermés pendant 15 jours supplémentaires sur tout le territoire algérien. Les marchés ordinaires hebdomadaires seront soumis à un contrôle pour évaluer l’application des mesures sanitaires.

Autre lieux qui seront fermés à compter de mardi dans les 32 wilayas soumises au couvre-feu : les salles de sport, les lieux de plaisance, les espaces récréatifs, les plages, les maisons de jeunes et centre culturels.

Dans ces wilayas, certains commerces, dont les cafés et les restaurants, devront fermer leurs portés à 15 heures.

Une « phase préoccupante »

Dans son communiqué, le gouvernement évoque une « phase préoccupante » au niveau sanitaire à cause de l’épidémie.

Avec ces mesures, l’Algérie retrouve presque le même niveau de confinement que l’été dernier. L’accélération des contaminations et l’arrivée de l’hiver ne devraient pas favoriser un retour à la normale dans les meilleurs délais. Face à cette situation, la perspective d’une réouverture des frontières algériennes et d’une reprise des vols d’Air Algérie s’éloigne.

Les autorités algériennes ont, en effet, conditionner la réouverture des frontières à l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays. Même quand les contaminations étaient descendues sous la barre des 200 cas quotidiens, les experts algériens et le gouvernement estimaient qu’il était encore tôt et risqué de procéder à une réouverture des frontières. Les chances d’une réouverture avant début 2021 semblent très faibles.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus