1. Accueil
  2. Actualités
  3. La Suisse ferme ses frontières aux ressortissants algériens
Actualités

La Suisse ferme ses frontières aux ressortissants algériens

La Suisse va fermer ses frontières aux ressortissants algériens dès le samedi 8 août. Les ressortissants des pays qui ne font pas partie de l’espace Schengen sont aussi exclus de la liste de pays « sûrs » de la Suisse.

La Suisse vient d’annoncer qu’elle va fermer ses frontières aux ressortissants algériens et à ceux venant des pays qui ne figurent pas dans l’espace Schengen, et ce à compter du samedi 8 août, rapporte Swissinfo.

Désormais, les frontières suisses seront fermées aux ressortissants de 160 pays, y compris l’Algérie, qui est considérée maintenant comme un pays à risque par le Secrétariat d’État aux migrations.

Les pays dont les ressortissants sont encore autorisés à entrer en Suisse sont l’Andorre, l’Australie, la Bulgarie, le Canada, Chypre, la Corée du Sud, la Croatie, la Géorgie, l’Irlande, le Japon, le Maroc, Monaco, la Nouvelle-Zélande, la Roumanie, le Rwanda, Saint-Marin, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et le Vatican. Cependant les voyageurs provenant de ces pays peuvent être soumis à une quarantaine.

L’Office fédéral suisse de la santé publique tient aussi une liste de pays qui présentent un taux d’infection élevé, et dont les ressortissants doivent passer par une quarantaine de 10 jours à leur entrée en Suisse. Parmi ces pays figurent l’Espagne, les Bahamas, la Guinée équatoriale, la Roumanie, Sao Tomé-et-Principe, Singapour et Sint Maarten.

L’augmentation de nouveaux cas de Covid-19 en Algérie a précipité sa sortie de la liste des pays sûrs établie par le Conseil de l’Union européenne.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus