1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Les Algériens vaccinés pourront-ils voyager cet été ?
Air Algérie

Les Algériens vaccinés pourront-ils voyager cet été ?

L’été approche à grand pas. Dans de nombreux pays la généralisation de la vaccination dans le monde laisse espérer un retour progressif à la normale pour les voyages et le tourisme dans les prochaines semaines.

En Europe, notamment en France, on se prépare à la saison estivale sécurisée notamment via le passeport sanitaire adoptée par l’Union européenne.

Si du côté de l’autre rive de la Méditerranée, on se prépare à vivre un été plus ou moins normal, en Algérie, on risque fortement de revivre le même scénario que la saison estivale précédente.

Tout porte à croire que l’Algérie ne sera pas concernée par la reprise annoncée chez ses voisins du Nord, et ce, pour plusieurs raisons, dont la principale est la gestion de la vaccination

1. Retard dans la vaccination

Selon les dernières statistiques, l’Algérie accuse un énorme retard au niveau de sa campagne de vaccination. Le pays n’a pas atteint le 1 % de sa population alors que l’objectif fixé initialement par les autorités était de vacciner 20 millions de personnes d’ici la fin de l’année.

Cependant, la campagne de vaccination devrait s’accélérer progressivement avec la réception de plusieurs lots de vaccins au fur et à mesure. Mais il faudrait surtout convaincre les Algériens de se faire vacciner. Une mission qui risque de s’avérer difficile, surtout que la majorité des vaccins utilisés en Algérie ne sont pas reconnus pour les voyages.

2. Des vaccins non-reconnus en Europe

L’Union européenne dévoilera son classement des pays pour les voyages avant le 9 juin prochain. Le vaccin sera obligatoire quel que soit le classement des pays (Vert, Orange ou Rouge).

Mais les vaccins chinois et russe, utilisés en Algérie, ne seront pas reconnus par l’Union européenne ce qui complique d’avantage la situation pour les voyageurs algériens.

Hier lundi, le secrétaire d’État en charge des Affaires européennes a annoncé que seuls « les vaccins autorisés par l’Agence européenne des médicaments  » seront reconnus par le pass sanitaire européen. Ces vaccins sont au nombre de quatre : Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson.

AstraZeneca est seul utilisé en Algérie mais il suscite des craintes en raison des effets secondaires enregistrés un peu partout dans le monde.

3. L’Algérie ne reconnait pas le passeport vaccinal

Pour ne rien arranger à la situation, l’Algérie ne prévoit aucun dispositif particulier pour les passagers vaccinés arrivant sur son territoire.

« On n’a pas suffisamment d’informations pour pouvoir dire que le passeport vaccinal vous ouvre les portes à toutes destinations. C’est trop tôt pour parler de passeport vaccinal »a expliqué, cette semaine, le Dr Touahria, membre du Comité scientifique.

À compter du 1er juin, les vols Air Algérie vont reprendre partiellement. Et tous les voyageurs, vaccinés ou pas, seront logés à la même enseigne : PCR de moins de 36 heures avant le départ et confinement de 5 jours à leurs frais une fois arrivés en Algérie, avec contrôle médical permanent.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus