1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Prix des billets en France : Air Algérie pointée du doigt
Air Algérie

Prix des billets en France : Air Algérie pointée du doigt

La pression monte sur Air Algérie concernant les prix des billets au départ de la France. Après les critiques de la diaspora et des députés de l’émigration, c’est au tour des officiels algériens de pointer du doigt la politique commerciale de la compagnie aérienne nationale.

Ce mardi, lors de la conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes à l’étranger, en présence du Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, l’ambassadeur d’Algérie en France a soulevé la question de la cherté des billets pour les vols entre les deux pays, rapporte l’agence d’informations APS.

« Nous savons que la pandémie de coronavirus a eu des incidences négatives sur plusieurs secteurs économiques, dont la compagnie Air Algérie, mais les prix proposés par cette dernière sont très chers, et empêchent, donc, les membres de la communauté étrangère en France de se rendre en Algérie », a expliqué M. Daoud.

Articles en Relation

Vol Paris – Alger : 3 000 euros pour 4 personnes

L’ambassadeur d’Algérie cite l’exemple d’une famille de quatre personnes qui souhaiterait voyager actuellement en Algérie au départ de France. Les prix se situent entre 700 et 800 euros, a-t-il souligné. La famille devra débourser environ 3000 euros, alors que le salaire ne dépasse pas les 2000 euros, a-t-il précisé.

En réponse à l’ambassadeur d’Algérie, le Premier ministre a reconnu que les prix pratiqués au départ de la France sont « excessivement chers ».

« Je partage pleinement votre sentiment et j’ai été le premier à m’insurger sur le fait que le prix du billet a atteint ce seuil comparativement à un pays, comme la Tunisie, ça représente le 20e », a-t-il dit.

« Il y a une commission d’enquête qui a été mise sur place mercredi passé pour voir la structure du billet d’avion, notamment entre Paris et Alger. Il n’est pas normal que le prix atteigne 970 euros », a ajouté le Premier ministre algérien.

Des prix élevés qui les rendent inaccessibles pour les membres de la communauté algérienne en France. « Des pratiques qui viseraient, peut-être, à empêcher les Algériens de garder leur attachement au pays », selon lui.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus