1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols annulés, prix exorbitants : le calvaire des Algériens de France
Voyages et Tourisme

Vols annulés, prix exorbitants : le calvaire des Algériens de France

Depuis plusieurs jours, des témoignages se multiplient sur les réseaux sociaux concernant les annulations de vols entre la France et l’Algérie. À chaque fois, c’est le même scénario : un client achète son billet sur le site de la compagnie aérienne et quelques jours avant la date du vol il reçoit une notification d’annulation.

Air Algérie, Transavia, Vueling…la majorité des compagnies aériennes qui opèrent entre la France et l’Algérie sont mises en cause pour ces pratiques. Elles mettent en vente des billets qui entrent dans le cadre du programme annuel, dit habituel. Or ces vols sont suspendus depuis mars 2020.

Air Algérie, Transavia, Vueling…les compagnies pointées du doigt

Actuellement, seuls les vols entrant dans le cadre de la réouverture des frontières sont autorisés, soit 48 au total par semaine entre la France et l’Algérie, répartis à égalité entre Air Algérie (24 vols hebdomadaires) et ses concurrentes françaises.

Articles en Relation

Certes, les clients qui réservent sur ces vols font preuve d’imprudence. Mais la confusion est telle qu’il est parfois difficile de faire la distinction entre les vols habituels et ceux autorisés. Certaines compagnies aériennes, comme Transavia et Vueling, utilisent le même numéro de vol pour les deux catégories.

Articles en Relation

Par ailleurs, c’est aux compagnies aériennes de faire un effort de transparence en indiquant que le vol peut être annulé. Le mieux serait qu’elles s’abstiennent de mettre en vente ces vols. Mais en l’absence de sanctions, aussi bien en France qu’en Algérie, ces compagnies aériennes continuent d’agir de la sorte.

En plus de l’angoisse de voir son vol annulé à quelques jours de la date de départ, le voyageur algérien est confronté à la cherté des billets. Pour voyager entre la France et l’Algérie, il faut prévoir au minimum 900 euros l’aller-retour, sans bagages en soute. C’est exorbitant.

Vols France – Algérie : des avions en partie vides

Certaines compagnies aériennes préfèrent faire voler leurs avions en partie vides vers l’Algérie que de baisser les prix, comme on peut le voir sur cette vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux. Un voyageur qui a effectué le vol Air France Paris – Alger ce samedi 6 novembre confirme : « Il y avait beaucoup de sièges vides ».

Sur ce point, les compagnies aériennes ne sont pas les seules responsables. En limitant à 48 le nombre de vols par semaine (contre 64 par jour avant la crise) entre la France et l’Algérie, les autorités algériennes contribuent à cette situation. Il est peut-être temps de rétablir au moins 50 % du trafic.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus