1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Regroupement familial en France : toujours pas de visas pour les conjoints
Visas et Immigration

Regroupement familial en France : toujours pas de visas pour les conjoints

Les candidats au regroupement familial en France sont toujours dans l’attente de visa. Depuis mars dernier, les consulats de France à l’étranger ne délivrent pas de visa D pour les conjoints d’étrangers résidents.

Des étrangers résidents légalement en France et mariés à des personnes à l’étranger sont en colère. Après plusieurs mois de démarches auprès des préfectures pour faire aboutir leurs dossiers de regroupement familial, ils se heurtent à un nouveau problème : le refus des consulats de délivrer les visas à leurs conjoints étrangers. Tous les pays dont les ressortissants sont soumis au visa sont concernés.

Depuis, mars dernier, les consulats ne délivrent plus de visas D, dit d’installation, aux conjoints d’étrangers résidents en France. Mais ils délivrent des visas pour les conjoints de Français et de citoyens européens vivant en France. Et cette semaine, ils devaient commencer à délivrer des laissez-passer aux étrangers ayant une relation sentimentale avec un Français (qui ne sont ni mariés ni pacsés).

Manifestation à Paris

Pour les résidents étrangers candidats au regroupement familial, il s’agit d’une discrimination. Leurs conjoints résidant en France s’organisent notamment sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention sur leur situation. Ils prévoient de manifester samedi prochain devant le ministère français des Affaires étrangères à Paris.

Les conjoints de personnes bloquées à l’étranger dénoncent un laisser-aller de la part du ministère des Affaires étrangères français. « Cela fait 6 mois depuis que le calvaire de milliers de familles dure », indiquent les organisateurs dans leur communiqué, accompagnant l’évènement initié sur Facebook.

« Les conjoints de résidents étrangers n’ont pas de réponse, pas de visa, sachant qu’ils sont mariés, avec acte de mariage, et avec dossier de regroupement familial complet et avis favorable de la préfecture française », soulignent les concernés.

Des familles souffrent

D’après l’un des initiateurs, contactés par visa-algerie.com, de nombreuses familles souffrent de cet éloignement : « Des parents n’ont pas vu leur fille mineure depuis 24 mois, des femmes ont accouché sans leur mari et des maris n’ont pas vu leur femme depuis 12 mois ».

Selon lui cette décision est injuste, et « c’est le ministère des Affaires étrangères qui a décidé de ne pas accorder de visas à leurs conjoints à l’étranger ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus