1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Royal Air Maroc : des clients excédés témoignent
Compagnies Aériennes

Royal Air Maroc : des clients excédés témoignent

La Royal Air Maroc (RAM) n’en finit pas de faire parler d’elle ces derniers jours. Après les incidents sur deux avions (deux décollages ratés suivis d’un incendie à l’aéroport de Ben Slimane et un pneu d’avion qui prend feu à l’atterrissage, ce dimanche 15 août, à l’aéroport d’Oujda) c’est au tour des clients de la compagnie marocaine d’avoir les nerfs qui chauffent.

C’est sur le réseau social Twitter que des internautes interpellent la compagnie aérienne Royal Air Maroc pour dire leur mécontentement.

Royal Air Maroc : les reproches des clients

Ces clients remontés n’ont pas hésité à interpeller la compagnie aérienne nationale marocaine sur Twitter pour réclamer un dédommagement de billets achetés des mois, voire un an plus tôt, pour des voyages qui ont été annulés en raison de l’épidémie du covid-19.

Royal Air Maroc fait partie des compagnies aériennes régulièrement pointées du doigt par des associations de consommateurs en Europe pour leur refus de rembourser les billets annulés en raison du covid-19. Malgré les plaintes et les dénonciations, la situation ne semble pas avoir évolué.

La RAM à la ramasse ?

Sur Twitter, des clients affichent leur mécontentement. « …Marre de vos vols annulés sans que le client ne soit prévenu et des avoirs qui n’arrivent jamais… », peut-on lire sur le compte d’une utilisatrice qui interpelle la compagnie aérienne marocaine.

S’en Suivent alors des échanges avec d’autres internautes subissant le même problème et qui témoignent.

La Royal Air Maroc propose, dans un Tweet, de régler le souci en message privé. Nouvelles réactions agacées de la part d’usagers affirmant que cela a déjà été fait, en vain.

« Lorsqu’on va en DM, vous ne réglez pas le problème non plus. J’attends plus de 500€ de remboursement de votre part depuis plus d’un an », écrit une cliente.

Certains clients reprochent à la RAM de faire la sourde oreille « Ils ne veulent pas me rembourser mon billet de 1700 euros depuis 2019 », affirme l’un d’eux. D’autres proposent carrément de régler le problème eux-mêmes en écrivant à la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) française.

La compagnie aérienne Royal Air Maroc n’a à ce jour pas encore proposé de solutions concrètes. Affaire à suivre…

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus