1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Suspension des visas par les Emirats : l’Algérie n’est pas concernée
Visas et Immigration

Suspension des visas par les Emirats : l’Algérie n’est pas concernée

Le ministère algérien des Affaires étrangères a démenti, ce jeudi 26 novembre, l’information rapportée hier mercredi par l’agence Reuters concernant la suspension par les Émirats arabes unis des visas pour les Algériens.

Dans un communiqué, Alger affirme que le document auquel se réfère Reuters est un « faux ». Les autorités des Émirats arabes unis ont affirmé que l’Algérie ne faisait pas partie de la liste des pays concernés par les suspensions de visa, a ajouté le communiqué de la diplomatie algérienne. Le nom de l’Algérie a été « ajouté » dans le document falsifié par des parties « suspectes », ajoute la même source.

Hier, l’agence d’informations Reuters, citant un document délivré par les autorités émiraties, a annoncé que les ressortissants de treize pays, dont l’Algérie, ne sont plus admis aux Émirats arabes unis.

Douze pays concernés

Outre les Algériens, les citoyens de 12 pays à majorité musulmane, sont concernés : la Tunisie, l’Iran, la Syrie, la Somalie, l’Afghanistan, la Libye, le Yémen, le Kenya, l’Irak, le Liban, le Pakistan, et la Turquie.

Sur les 13 pays cités par Reuters, seule l’Algérie a publié un démenti. Selon Reuters, les Émirats arabes unis ont temporairement cessé de délivrer de nouveaux visas aux Algériens et aux citoyens de 12 autres pays pour des raisons de sécurité. Cette interdiction de visa devrait durer une courte période, selon la même source.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus