1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Trafic de migrants : un couple d’Algériens interpellé en France
Visas et Immigration

Trafic de migrants : un couple d’Algériens interpellé en France

Un couple d’Algériens titulaires de cartes de séjour françaises a été arrêté au moment où il tentait de traverser la frontière entre l'Espagne et la France avec des migrants à bord de leur voiture.

Depuis quelques semaines, les départs de harraga vers l’Espagne se multiplient. Selon les médias espagnols, des milliers d’Algériens ont traversé illégalement la mer pour rejoindre les côtes espagnoles.

L’émigration clandestine depuis l’Algérie vers l’Espagne a augmenté de 606 %, et dépasse maintenant l’émigration irrégulière à partir du Maroc, selon les chiffres dévoilés à la mi-septembre. « Au 6 septembre, 5 343 Algériens ont été appréhendés sur les côtes du sud de la péninsule ibérique », écrit le journaliste espagnol dans le média Orient 21.

Une fois en Espagne, que deviennent ces harraga ? Certains sont placés dans des centres de rétention, d’autres parviennent à échapper aux forces de sécurité. Parmi leurs destinations en Europe : la France. La situation inquiète d’ailleurs les autorités françaises à tel point que le 26 août dernier le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est déplacé à Madrid pour évoquer le sujet.

Des sans-papiers maghrébins venus d’Espagne

Darmanin est « inquiet » car « bon nombre de ces harraga algériens débarqués en Espagne essayent de remonter sur la France », explique Ignacio Cembrero.

Les contrôles aux frontières entre la France et l’Espagne ont été renforcés. Pour rentrer en France et traverser la frontière, des réseaux de passeurs offrent leurs services. Selon le journal l’Indépendant, la police française a effectué des interpellations en série de trafiquants de migrants.

En moins de cinq jours, quatre passeurs ont été arrêtés. Parmi eux : un couple d’Algériens titulaires de cartes de séjour en France. Ils ont été appréhendés « au moment de passer la frontière, en voiture, avec trois personnes dépourvues de papiers à bord », affirme le média français. Les deux autres passeurs interpellés sont d’origines marocaine et péruvienne.

« Les étrangers en situation irrégulière concernés, tous en provenance du Maghreb, auraient tenté de venir en France pour rejoindre des proches après un cours séjour sur Barcelone. Ces derniers ont fait l’objet de procédures administratives d’éloignement », écrit L’Indépendant qui ne précise pas vers quels pays ils ont été renvoyés.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus