1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : faut-il alléger les mesures ?
Air Algérie

Vols Air Algérie : faut-il alléger les mesures ?

La mesure du confinement obligatoire de cinq jours, imposée aux passagers algériens en provenance de l’étranger, suscite de plus en plus le débat.

Après les critiques des citoyens établis à l’étranger, des experts ont exprimé leur opinion au sujet de cette mesure très décriée.

Si les autorités avancent l’argument de la précaution pour défendre la mesure du confinement obligatoire de cinq jours, on peut tout de même s’interroger sur son utilité pour certaines catégories de passagers notamment les personnes vaccinées.

Le Pr Belhadj parle du confinement obligatoire 

Par ailleurs, trois semaines après la réouverture des frontières, le taux de contamination parmi les passagers arrivés en Algérie est quasiment nul avec un seul cas détecté sur 10 000 personnes.

Invité de la radio nationale, le Pr Rachid Belhadj, président du syndicat national des professeurs et des chercheurs universitaires, a donné son avis sur le confinement obligatoire.

L’expert estime qu’il est « tout à fait normal que l’Etat prenne ses précautions pour protéger la société ». Le Pr Belhadj trouve néanmoins que cette mesure pourrait être désagréable pour certaines personnes.

« Selon les données scientifiques, en tant qu’universitaire, pour une personne qui a un PCR négatif, vacciné, qui n’a pas de symptôme ou un jeune en bonne santé, la période de confinement de cinq peut causer des désagréments », explique le Pr Belhadj.

Et d’ajouter : « Je ne dis pas que c’est une mauvaise décision. Ceux qui l’ont prise ont des données que nous n’avons pas, mais d’un point de vue scientifique, un jeune vacciné en bonne santé et avec un PCR négatif, on peut le laisser partir ».

Réouverture des frontières algériennes : quelle suite ?

Le président du syndicat national des professeurs et des chercheurs universitaires appelle à une évaluation de la première étape afin de prendre les décisions qui s’imposent pour la suite.

« Laissons le comité scientifique analyser la période du 1er au 31 juin. S’il n’y a pas de cas de contamination parmi les passagers en provenance de l’étranger, je pense qu’il faudrait alléger les mesures », poursuit le Pr Belhadj dans son intervention sur les ondes de la radio nationale ce dimanche 20 juin.

Les déclarations du Pr Belhadj rejoignent l’avis du Dr Bekkat Berkani. Dans un entretien accordé, jeudi 17 juin, à visa-algerie.com, le membre du comité scientifique avait déclaré qu’il fallait « augmenter le nombre de vols et alléger les mesures ».

Concernant le confinement, Dr Bekkat Berkani a cité l’exemple des délégations sportives qui viennent en Algérie. « Des délégations sportives entrent et sortent sur la base d’un dépistage PCR. Pourquoi imposer un confinement aux Algériens qui viennent de l’étranger dans ce cas ? », s’est-il interrogé.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus