1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Vols Air France : où seront confinés les passagers en Algérie ?
Compagnies Aériennes

Vols Air France : où seront confinés les passagers en Algérie ?

Très décrié par la communauté algérienne à l’étranger depuis le début de la réouverture partielle des frontières, le confinement obligatoire de cinq jours imposé aux passagers à leurs frais est devenu un casse-tête pour les autorités devant l’augmentation du nombre des vols hebdomadaires.

Les 18 établissements hôteliers réquisitionnés pour accueillir les passagers en provenance de l’étranger sont en saturation et s’avèrent insuffisants devant le nombre en hausse des arrivants.

Pas de places disponibles pour les passagers Air France

C’est dans ce contexte que la compagnie Air France a programmé deux vols commerciaux pour le 16 et 17 juin entre l’aéroport Roissy Charles de Gaulle et Alger.

Pour son retour sur le marché des vols commerciaux entre l’Algérie et la France, la compagnie a mobilisé un Boeing 777-200. Mis en vente ce lundi 14 juin à midi, les 500 billets ont été vendus en une demie heure selon une source au sein de la compagnie Air France.

Contrairement aux autres compagnies aériennes, Air France n’inclut pas le prix du pack confinement dans les tarifs des billets de ses vols commerciaux avec l’Algérie. Ses passagers paieront leur séjour de confinement une fois dans les hôtels. Mais lequel ?

Le problème qui reste pausé est justement celui du lieu où devront être confinés les passagers de la compagnie française.

En effet, selon nos informations, le groupe HTT ne dispose pas de places pour accueillir les 500 passagers d’Air France qui arriveront par deux vagues de 250 ce mercredi et jeudi. 

Les autorités publiques sont appelées à trouver des solutions urgentes vu qu’on est à la veille du premier vol commercial d’Air France qui atterrira demain sur le tarmac de l’aéroport Houari Boumediene d’Alger. 

Tous les hôtels réquisitionnés dans la capitale, qu’ils soient publics ou privés, sont occupés et ne peuvent donc pas abriter 250 passagers en même temps.

”Les autorités ont été alertées, mais pour le moment on ne sait pas où ils vont être logés”, explique une source proche du dossier.

En plus du problème de l’hébergement, la modalité de paiement du pack confinement reste en suspens pour le moment.

Vers l’annulation du confinement obligatoire ?

L’hypothèse de l’annulation pure et simple de la mesure du confinement obligatoire plane depuis quelques heures.

Au niveau d’Alger, dix hôtels sont mobilisés et sont déjà occupés par les passagers arrivés ces derniers jours.

Des opérateurs privés ont refusé de prêter main forte préférant se focaliser sur l’arrivée de la saison estivale et ne voyant pas de rentabilité dans le prix du confinement (6 600 dinars/journée en pension complète). Ce qui complique davantage la mission des organisateurs.

Devant cet état de fait, les pouvoirs publics pourraient décider la levée de cette mesure carrément, car il est peu envisageable d’exempter les passagers d’Air France tout en maintenant ceux des autres compagnies en confinement.

Nous avons appris de sources sûres que le problème se pose particulièrement à Alger. À Oran, la compagnie low cost Transavia, filiale d’Air France, aurait trouvé un accord avec le complexe les Andalouses pour l’hébergement de ses 189 passagers qui arriveront demain à bord du premier vol commercial reliant l’aéroport de Paris Orly à l’aéroport Ahmed Benbella d’Oran.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus