1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Vols France – Algérie : que valent les compagnies low cost ?
Compagnies Aériennes

Vols France – Algérie : que valent les compagnies low cost ?

Air Algérie fait face, cette année plus que les autres, à une forte concurrence des compagnies aériennes low cost qui opèrent depuis la France. Leurs offres et les conditions de voyage sont-elles meilleures ?

Elles sont quatre compagnies aériennes low cost à opérer des vols vers l’Algérie depuis la France, à savoir Vueling, Volotea, ASL Airlines et Transavia. Elles devraient être rejointes par une autre compagnie aérienne de même catégorie, Tui Fly qui prévoit de desservir Tlemcen et Béjaïa depuis Lille à partir de juin et juillet respectivement.

Dans un article publié ce samedi 28 mai, le journal français Le Parisien fait le point sur les low cost françaises et interroge un expert : sont-elles risquées ? Peut-on réserver sans risque ? Leurs prix sont-ils intéressants ? Etc.

On y apprend que compagnie low cost ne veut nullement dire petite compagnie. À titre d’exemple, Wizz Air s’est imposée comme première compagnie d’Europe de l’Est selon Xavier Tytelman, consultant aéronautique chez Starburst Accelerator.

Compagnies low cost : quels prix ?

Volotea, compagnie low cost espagnole présente en Algérie depuis décembre 2021 et qui s’apprête à élargir son offre depuis la France, n’a cessé de grandir depuis sa création en 2012. Elle se fait une place respectable dans les marchés français et européen avec des offres variées.

L’idée reçue selon laquelle les compagnies low cost doivent proposer les prix les moins chers n’est plus de mise, explique un économiste interrogé par Le Parisien. Un constat qu’on peut facilement vérifier sur les vols vers l’Algérie.

Pendant plusieurs mois, Volotea affichait les prix parmi les plus élevés vers l’Algérie : Bordeaux – Alger et Marseille – Oran à plus de 700 € en aller simple.

Idem chez Transavia dont les prix vers l’Algérie sont certes inférieurs à ceux pratiqués par sa maison-mère Air France mais restent souvent supérieur à ceux d’Air Algérie, y compris sur l’offre sans bagage. Les prix chez ASL Airlines et Vueling vers l’Algérie sont également supérieurs à ceux d’Air Algérie.

Par ailleurs, tous les services compris dans le prix des billets chez les compagnies aériennes classiques, sont payants chez celles étiquetées low cost. Finalement, le coût peut s’approcher voire dépasser celui des compagnies classiques.

À cela, il faut ajouter les conditions d’annulations qui ne sont pas réputées pour être avantageuses chez les compagnies aériennes dites low cost.

Compagnies low cost : des bons points et des lacunes à combler

S’il y a un point où les compagnies aériennes low cost n’ont rien à envier aux compagnies aériennes classiques c’est sur le volet sécurité. L’Union européenne maintient un certain niveau d’exigence.

Néanmoins, elles affichent un certain retard au niveau des conditions professionnelles de leurs employés notamment sur le plan du temps du travail considéré excessif et ne répondant pas aux normes requises et celui des salaires.

Récemment, les salariés de Volotea et Vueling, pour ne citer que les compagnies présentes en Algérie, ont annoncé des grèves pour justement dénoncer les conditions en question.

Volotea est poursuivie en justice pour violation des règles en matière de temps de vol et de repos au niveau du tribunal de Nantes.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus