1. Accueil
  2. Actualités
  3. Étudiants étrangers : un collectif appelle à annuler le plan « Bienvenue en France »
Actualités

Étudiants étrangers : un collectif appelle à annuler le plan « Bienvenue en France »

Un collectif, composé d'étudiants, d'enseignants, d'universitaires, de syndicalistes, de personnalités politiques, d'économistes, de parlementaires, d'avocats, de militants et de citoyens a lancé un appel exhortant le gouvernement français à annuler le plan « Bienvenue en France »

Un collectif, composé d’étudiants, d’enseignants, d’universitaires, de syndicalistes, de personnalités politiques, d’économistes, de parlementaires, d’avocats, de militants et de citoyens a lancé un appel exhortant le gouvernement français à annuler le plan « Bienvenue en France » visant à augmenter drastiquement les frais de scolarité dans les universités pour les étudiants étrangers.

« Dans les universités, personne ne veut de cette prétendue ‘’équité financière’’. Personne n’en veut car elle est contraire à la vocation même de notre enseignement supérieur : permettre à toutes et tous d’accéder à une formation, former toute une population sans frontières de nationalité », écrivent les auteurs de l’appel, lancé à l’initiative de l’Unef, principal syndicat d’étudiants en France.

| Lire aussi : Visas, étudiants, frontières…les principales annonces du Consul général de France à Alger

« Personne n’en veut car elle reproduit les fameuses « inégalités de naissance » tant dénoncées par Emmanuel Macron lors de sa campagne mais qu’il ne fait qu’aggraver. Personne n’en veut car elle repose sur l’idée préconçue selon laquelle les étudiant·e·s étranger·e·s seraient un poids pour notre pays. Il·elle·s font, à l’inverse, notre force », souligne la tribune publiée par le journal français Libération.

« Etudiant·e·s, enseignant·e·s, universitaires, syndicalistes, personnalités politiques, économistes, parlementaires, avocat·e·s, militant·e·s et citoyen·ne·s, par cette tribune nous refusons cette pseudo «équité financière», réelle discrimination des étudiant·e·s étranger·e·s hors Union européenne », affirment les signataires.

| Lire aussi : Les conditions d’accueil des étudiants étrangers en France critiquées

« Nous n’acceptons pas l’enseignement supérieur des plus riches que vous nous imposez. Nous n’acceptons pas que deux étudiant·e·s dans la même salle de classe ne paient pas les mêmes frais pour assister exactement aux mêmes formations. Le savoir doit être libre, et ne connaître aucune frontière », estime la tribune.

« Parce que nous sommes tou·te·s concerné·e·s, nous apportons notre soutien au recours porté par les syndicats d’étudiant·e·s, de personnels, d’enseignant·e·s et les associations d’étudiant·e·s étranger·e·s afin de faire annuler le plan ‘’Bienvenue En France’’ », affirment les signataires. « Aux universités : continuez de résister face à cette réforme discriminatoire. A nos gouvernant·e·s, prenez vos responsabilités : n’attendez pas la sanction juridique pour abroger ce plan inique », conclut l’appel.

| Lire aussi : Logement étudiant en France : les villes les plus chères et les moins chères


Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus