1. Accueil
  2. Actualités
  3. Fouad N, la chute d’un chef mafieux algérien en Espagne
Actualités

Fouad N, la chute d’un chef mafieux algérien en Espagne

L’enquête de la police espagnole a démarré, le 20 janvier 2020, après la découverte d’un cadavre lors du naufrage d’une embarcation de migrants clandestins en provenance d’Algérie, relate, ce dimanche 7 février, le média espagnol La VOZ de Almeria.

Le corps du défunt, Yacine N, 19 ans, a été identifié par son frère aîné, un certain Fouad N, âgé de 40 ans. Les enquêteurs commencent alors à s’intéresser à Fouad et à son parcours. Né à Ain Sefra, en Algérie, il possède une carte de résidence légale en Espagne mais il était connu des services de police.

Dans le passé, l’homme avait été arrêté à deux reprises, en Catalogne et à Saragosse, pour avoir enfreint la loi sur l’immigration. Il a également eu affaire à Los Mossos d’Esquadra, la police catalane, pour vol avec violence et d’autres délits.

Articles en Relation

En 2019, six mois avant la découverte du cadavre du jeune Yacine N, la police nationale espagnole avait identifié Fouad N à bord d’un hors-bord. La brigade spéciale de lutte contre les réseaux de migration illégale décide d’ouvrir une enquête en collaboration avec le parquet d’Almeria. Fouad N est reconnu comme « Paterista », propriétaire d’une embarcation clandestine. Il est également identifié comme étant le leader du trafic de migrants à Almeria.

Des contacts bien placés en Algérie

Après une absence de quelques mois, les enquêteurs espagnols avaient déduit qu’il était allé renforcer son organisation dans son point de départ, les côtes algériennes.

Articles en Relation

En fait, durant l’année 2020, Fouad N s’est éloigné du trafic de migrants pour se consacrer à la gestion de son réseau criminel en Espagne. Ce dernier a finalement été démantelé par la Guardia Civil lors de la célèbre Opération « Sidegar » considéré comme un grand coup contre la mafia qui sévit en Espagne. Fouad N, surnommé ‘’El Capo’’ par la presse locale, est tombé lors de cette opération.

Selon les rapports consultés par le journal La VOZ de Almeria, les enquêteurs espagnols pensent que Fouad N disposait de contacts bien placés en Algérie d’une base assez solide en Espagne pour être capable de gérer le trafic d’embarcation-taxis entre les deux pays.

Les pilotes d’embarcation étaient logés et protégés, les passagers obtenaient des facilitations pour se déplacer jusqu’à Alicante ou la frontière française. Fouad N avait une sorte d’infrastructure, de l’argent et un sens des affaires pour gérer tout ce réseau.

 Des immeubles et des réseaux pour régler les problèmes

Des conversations téléphoniques, interceptées par la brigade d’information de la police avec un certain Hamza un autre propriétaire d’embarcation révèlent que Fouad est également lié au trafic de drogue.

Durant l’année 2020, 5 300 migrants ont été localisés au large d’Almeria par les unités de la Guardia civil et celles du sauvetage en haute mer, selon les chiffres de Frontex qui indique qu’il y a eu plus d’embarcation, mais moins de migrants qu’en 2019.

Autre particularité décelée, la route algérienne a pris plus de place par rapport aux autres. Plusieurs villes côtières algériennes sont devenues des points de départ : Arzew, Cap Carbon, Cap Falcon, Mostaghanem, Annaba et Ain El Turck.

« De Malaga jusqu’à Murcie, c’est entre mes mains »

Grâce à ses réseaux en Europe, Fouad pouvait régler plusieurs problèmes pour les nouveaux arrivants ce qui faisait de lui un incontournable, selon les révélations de l’enquête.

D’après les investigations de police espagnole, il tenait également plusieurs immeubles sans qu’ils soient en son nom. Il avait également une connaissance détaillée du système de l’immigration en Espagne.

Dans plusieurs conversations téléphoniques avec les proches des migrants, Fouad se montrait rassurant. ‘’Ils vont être relâchés’’ disait-il. Et d’ajouter : ‘’Il n’y a pas d’expulsions, ils vont bientôt sortir’’.

Gérant tout un territoire, ce dernier s’en targuait au téléphone, avec ses contacts : « De Malaga jusqu’à Murcie, c’est entre mes mains ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus