1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Frontières fermées : les larmes d’une Algérienne bloquée à l’étranger
Air Algérie

Frontières fermées : les larmes d’une Algérienne bloquée à l’étranger

La communauté algérienne établie à l’étranger attendait un geste concernant la reprise des vols de rapatriement à l’occasion du mois de ramadan qui a débuté ce mardi 13 avril. Mais elle n’a pas été entendue.

La suspension des vols de rapatriement de la compagnie Air Algérie a été prolongée jusqu’à nouvel ordre. Même la délivrance des autorisations d’entrée en Algérie pour les proches de personnes décédées a été suspendue. En théorie, il est impossible de voyager vers l’Algérie.

Colère, indignation, larmes

Sur les réseaux sociaux, une vidéo vue par des milliers d’internautes circule depuis hier. Une Algérienne, qui a perdu sa sœur en Algérie, interpelle les autorités algériennes en pleurs pour la laisser voyager.

Articles en Relation

Cet appel de détresse a suscité l’émotion chez les internautes qui ont relayé en grand nombre le cri de la ressortissante. Établie en Espagne, la dame n’a pas pu se retenir. « Où êtes-vous Tebboune? Où êtes-vous le ministre des Affaires étrangères ? Où est le consulat », lâche-t-elle en pleurs.

« Pourquoi vous fermez les frontières ? Nous avons des morts. J’ai perdu ma sœur je n’ai pas pu la voir Mr Tebboune. Mobilisez un avion, un bateau pour que nous puissions rentrer voir nos morts », poursuit-elle. Elle appelle les Algériens à se mobiliser en faveur de l’ouverture des frontières.

Articles en Relation

Air Algérie : vols suspendus depuis le 1er mars

Les vols de rapatriement Air Algérie sont suspendus depuis le 1er mars. Sauf un revirement de dernière minute, il n’y aura pas de reprise pour le mois de Ramadan.

Les autorités algériennes, inquiètes par la détérioration de la situation sanitaire en France et la progression des variants, n’envisagent pas d’autoriser des vols de rapatriement dans un proche avenir.

Tension devant le consulat d’Algérie à Paris

Déçus par ces décisions, des citoyens algériens résidents en France se sont rassemblés ce samedi devant le consulat d’Algérie à Paris pour exprimer leur colère. Des scènes déjà vues il y a quelques mois et qui se répètent à quelques jours seulement du début du mois sacré de Ramadan.

Face à la colère, les employés du consulat ont tenté tant bien que mal de raisonner les contestataires présents sur les lieux.

« Il faut voir avec l’ambassade. À notre niveau, on fait que donner les passeports et les cartes consulaires. C’est comme une mairie au pays », a expliqué un employé du consulat.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus