1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Hausse des cas en Algérie : Y a-t-il un lien avec la reprise des vols ?
Air Algérie

Hausse des cas en Algérie : Y a-t-il un lien avec la reprise des vols ?

L’Algérie connaît depuis plusieurs jours une hausse spectaculaire des cas de contamination au covid-19.

Ce vendredi 9 juillet et pour la première fois depuis plusieurs mois, le pays a franchi la barre des 800 cas quotidiens, selon les chiffres du ministère de la Santé. 831 nouveaux cas ont été enregistré en 24 h.

« Il y a une alarme rouge qui vient de retentir et là, on est dans une situation vraiment inquiétante », explique le Pr Riad Mehyaoui, membre du comité scientifique, dans une déclaration à visa-algerie.com.

Y a-t-il un lien avec la réouverture des frontières ?

Cette situation, est-elle liée à la réouverture partielle des frontières entrée en vigueur le 1er juin 2021 ? Pour le Pr Mehyaoui, la réponse est non. « Honnêtement, je ne pense pas. À mon avis, il n’y a aucun lien parce que même la réouverture progressive des frontières n’est pas une ouverture franche » explique l’expert.

Le Pr Mehyaoui ne croit pas à l’existence d’un lien entre la situation sanitaire actuelle et la décision de réouverture des frontières au vu du protocole très strict appliqué pour les arrivants en Algérie : un test PCR datant de moins de 36 h avant le vol, en plus d’une période d’isolement obligatoire de cinq jours assortie d’un second test.

« La réouverture des frontières est encadrée par un protocole sanitaire tellement strict au point où il a été critiqué », souligne-t-il.

Concernant l’idée de renforcer le protocole sanitaire pour les voyageurs, Pr Riad Mehyaoui estime que les mesures actuelles sont déjà assez strictes. « Je ne sais pas s’il faut les renforcer actuellement. Elles sont très sécurisées. On peut discuter d’autres paramètres mais pour le moment, ça n’a pas un grand impact sur la situation épidémiologique en Algérie », affirme-t-il.

Faut-il suspendre les vols avec la Tunisie ?

Les regards se tournent aussi vers des pays où la situation sanitaire connaît une forte dégradation, comme la Tunisie, desservie par deux vols hebdomadaires (Air Algérie et Tunisair).

Contrairement au Dr Mohamed Bekkat Berkani qui s’est exprimé en faveur de la suspension des vols avec la Tunisie au vu de la situation catastrophique qui prévaut chez le voisin de l’Est, le Pr Mehyaoui pense que l’indication « n’est pas de resserrer les frontières avec certains pays ».

Il préconise tout de même de filtrer au niveau des frontières pour permettre à une certaine frange d’Algériens de revenir en Algérie. « Il ne s’agit pas de retour massif ou de vacances. Donc, je pense que les protocoles actuels sont suffisants à l’entrée de nos frontières », a-t-il conclu.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus