1. Accueil
  2. Vidéos
  3. Panique en plein vol : il tente d’ouvrir la porte de l’avion (vidéo)
Vidéos

Panique en plein vol : il tente d’ouvrir la porte de l’avion (vidéo)

Avec la reprise des vols commerciaux à grande échelle, les incidents liés aux passagers turbulents sont de retour. Aux États-Unis seulement, 1300 actes de turbulence ont été signalés par les compagnies aériennes américaines depuis février 2021.

Le dernier incident grave s’est produit ce vendredi 11 juin. Un avion de la compagnie aérienne Delta devait effectuer un vol entre Los Angeles et Atlanta, mais un incident est venu perturber le voyage et provoquer la panique parmi les voyageurs et l’équipage.

Le vol DL1730, qui avait quitté LA vers 17h45, a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Will Rogers à Oklahoma à 1h du matin.

Un « steward hors service » tente d’ouvrir la porte de l’avion

Alors que l’Airbus A321 était à mi-chemin entre Los Angeles et Atlanta, une voix, demandant aux passagers de rester assis et de se tenir prêts à utiliser leurs masques à oxygène se fait entendre dans l’avion, témoigne un passager.

Juste après cette annonce terrifiante, faite à travers le Public Address de l’avion, l’homme s’est dirigé vers l’issue de sortie d’urgence de l’avion et a tenté de la forcer.

De l’incompréhension, des cris, des passagers debout, inquiets : c’est la panique à bord.

Les passagers sollicités pour aider l’équipage

« À l’aide ! », s’écrie un membre de l’équipage, afin d’attirer l’attention des passagers. Finalement, c’est le commandant de bord qui sollicite « les hommes physiquement aptes » à se diriger vers le devant de l’avion afin d’aider à canaliser le passager, raconte Benjamin Curlee, qui était à bord de l’appareil.

Sur ces vidéos filmées au téléphone, on peut voir les membres de l’équipage et les passagers, en train d’essayer de maîtriser l’homme, qui tente de se débattre.

Ils arrivent tant bien que mal à l’empêcher de commettre son acte, le temps qu’un membre de l’équipage arrive avec le matériel nécessaire pour attacher l’homme.

Comme le veut la procédure, l’avion a atterri en urgence à l’aéroport le plus proche. Arrivés à l’aéroport international Will Rogers à Oklahoma, les passagers ont été conviés à descendre de l’avion.

Après que les forces de l’ordre, qui les attendaient au terminal, eurent fini leur inspection, les voyageurs ont pu regagner l’avion et continuer leur vol jusqu’à Atlanta. Le passager turbulent, quant à lui, a été arrêté.

Une « menace terroriste »

Selon des témoins, le passager turbulent, qui était en première classe, aurait embarqué à bord de l’avion avec un casque blanc sur la tête. Il aurait passé une note stipulant que la personne assise à côté de lui était un terroriste, avant de passer à l’acte.

Les résultats de l’enquête n’ont toujours pas été rendus publics, mais tout laisserait à croire que ça serait la raison qui aurait poussé le passager à agir de la sorte.

Le porte-parole de la compagnie aérienne Delta a remercié « l’équipage et les passagers du vol 1730, qui ont aidé à immobiliser un passager turbulent pendant que l’avion se dirigeait vers Oklahoma. »

Et d’ajouter : « L’avion a pu atterrir sans incident et le passager a été arrêté par les forces de l’ordre. Nous nous excusons auprès de nos clients pour le retard occasionné et pour tout autre désagrément que cela aurait pu causer. »

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus