1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Prix des billets Air Algérie, remboursement du confinement : ce qui change
Air Algérie

Prix des billets Air Algérie, remboursement du confinement : ce qui change

Les passagers arrivant en Algérie à bord des vols commerciaux dans le cadre de la réouverture partielle des frontières ne sont plus tenus d’observer une période de confinement dans un hôtel à leurs frais.

La décision a été annoncée, dimanche 25 juillet, par le nouveau Premier ministre algérien. Elle est entrée en vigueur le lundi 26 juillet.

Le protocole sanitaire a été allégé et se limite désormais à la présentation d’un test PCR datant de moins 36 h avant le départ et un test antigénique à l’aéroport à l’arrivée en Algérie.

Articles en Relation

Quelle solution pour les passagers ayant déjà payé le confinement ?

Cette décision soulève la question des passagers qui ont déjà réservé des billets et payé leur séjour de confinement avant l’entrée en vigueur de la fin du confinement. Tous les passagers sont concernés, hormis ceux des compagnies françaises. Ces derniers payent le confinement une fois arrivés à l’hôtel en Algérie.

Nous avons interrogé nos sources au sein de la compagnie aérienne nationale pour connaître la procédure à suivre. Nos sources affirment qu’Air Algérie n’a reçu aucune instruction dans ce sens pour le moment.

Articles en Relation

Néanmoins, selon les informations que nous avons pu obtenir, Air Algérie devrait donner une compensation sous forme d’avoir pour les passagers concernés. « Ils ne sont pas nombreux puisque la vente des vols se faisait chaque semaine pour la semaine d’après.  Il n’y a que les passagers de la fin du mois de juillet. Les vols du mois d’août ne sont pas encore ouverts à la vente », précise notre interlocuteur.

Déjà confrontée à un problème de remboursement des billets annulés en raison de la crise sanitaire, Air Algérie traverse une crise financière difficile et n’est pas en mesure de résoudre immédiatement ces cas. « Il faut savoir que la situation financière d’Air Algérie demeure critique et ce n’est pas les sept vols par semaine qui vont améliorer la situation de la trésorerie », commente une source au sein du pavillon national.

Il n’y a pas que chez Air Algérie que ce problème se pose. D’autres compagnies ont également encaissé le prix du confinement inclus sur les tarifs des billets. Les solutions existent. Les passagers devraient bénéficier de compensations sous différentes formes.

Les billets coûteront moins cher 

Avec la levée de la mesure du confinement obligatoire, les passagers n’auront plus à débourser la somme de 33 000 dinars, soit environ 200 euros, en plus des prix du billet.

Cette décision devrait avoir un impact positif sur les prix des billets d’avion pour les vols du mois d’août, du moins chez Air Algérie et les autres compagnies qui encaissaient directement le prix du pack confinement inclus sur le tarif global du billet. Seuls les clients des compagnies françaises ne ressentiront pas l’impact de la levée du confinement obligatoire sur le prix des billets d’avion.

En effet, Air France, ASL Airlines et Transavia n’incluaient pas le prix du pack confinement dans les tarifs des billets. Elles ont refusé de le faire depuis le début.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus