1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Prix des billets d’avion : Londres – Alger à 1 500 euros
Compagnies Aériennes

Prix des billets d’avion : Londres – Alger à 1 500 euros

Après la joie et l’euphorie suscitées par la décision du président algérien d’augmenter le nombre de liaisons aériennes à l’international, l’heure est désormais à la polémique.

Quelques jours après l’entrée en application du nouveau programme de vols, les prix pratiqués par les différentes compagnies aériennes suscitent beaucoup de critiques notamment sur les réseaux sociaux.

La question de la cherté des prix des billets d’avion a été également évoqué par des parlementaires qui ont dénoncé une telle situation.

Prix des billets vers l’Algérie : vive polémique

Tawfik Khedim, député de l’émigration, avait évoqué  « des prix fous »  dans une lettre adressée au président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Le député et membre de la commission des affaires étrangères, Abdelouahab Yagoubi, a accusé les compagnies aériennes françaises d’extorsion.

Ce samedi, l’élu est revenu à la charge publiant des chiffres sur la rentabilité des vols notamment avec les prix appliqués en ce moment. Il a accusé les compagnies aériennes présentes sur le marché des vols entre l’Algérie et la France d’entente sur les prix.

1 500 euros pour un billet Londres – Alger

Farès Rahmani, un député représentant la communauté établie au Royaume Uni s’est lui aussi montré critique envers le nouveau programme de vols.

Le parlementaire algérien a dénoncé le fait que les vols soient beaucoup plus concentrés sur la destination France.

« La plupart des vols, c’est avec la France. Beaucoup de pays ont été écartés comme le Royaume Uni, la Belgique, le Canada », a-t-il regretté. Comme ses collègues de l’APN, Farès Rahmani a abordé la question des prix élevés des billets d’avion.

« Les prix sont très élevés si on les compare avec les billets vers les pays voisins. Pour aller en Tunisie, on paie 70 à 100 euros de France ou de Grande Bretagne. Pour aller en Algérie, il faut débourser 700 à 1000 euros », ajoute-t-il à ce sujet. Il a cité en exemple un passager qui a payé 1500 euros pour un voyage du Royaume Uni vers l’Algérie.

Vu l’absence de vols directs entre Londres et Alger, un voyageur doit effectuer une escale dans l’un des pays desservis actuellement (France, Espagne, Italie, Allemagne, Turquie, Tunisie ou Russie)

Le député prévient qu’avec de tels prix, il sera difficile d’attirer les touristes en Algérie. Il a d’ailleurs invité le ministre du tourisme à intervenir auprès du ministre des transports pour faire baisser les prix.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus