1. Accueil
  2. Actualités
  3. Réouverture des frontières de l’Europe : la grande confusion
Actualités

Réouverture des frontières de l’Europe : la grande confusion

L’Union européenne a officiellement rouvert ses frontières aux pays tiers depuis le 1er juillet dernier, le Conseil européen ayant émis une liste de quatorze pays (quinze avec la Chine, sous réserve de réciprocité) techniquement autorisés à accéder au territoire européen car classés comme étant « sûrs ».

L’Union européenne a officiellement rouvert ses frontières aux pays tiers depuis le 1er juillet dernier, le Conseil européen ayant émis une liste de quatorze pays (quinze avec la Chine, sous réserve de réciprocité) techniquement autorisés à accéder au territoire européen car classés comme étant « sûrs ».

C’était cependant sans compter sur les divergences dans l’application de ces recommandations par les pays-membres de l’Union européenne. L’ouverture supposée être coordonnée des frontières a ainsi pris la forme d’un patchwork de règles différentes selon les pays européens, avec en sus des initiatives personnelles de certains pays mettant en œuvre des contrôles indépendants ou refusant carrément d’appliquer les recommandations européennes, comme c’est le cas de la Hongrie.

« Le problème est délicat à gérer car la situation est sans précédent et mouvante », a expliqué un responsable diplomatique de l’UE cité, ce lundi 13 juillet, par Le Midi Libre, estimant que « c’est un apprentissage par la pratique ».

L’Algérie exclue par plusieurs pays

L’Algérie figure toujours dans la liste des quatorze pays « sûrs » établie par l’Union européenne. Une liste devant être actualisée tous les quinze jours pour tenir compte de l’évolution de la situation sanitaire.

Mais avant cette actualisation, plusieurs pays ont décidé d’exclure l’Algérie ainsi que d’autres pays de la liste. C’est le cas, pour l’Algérie, de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne, de la Belgique ou encore de la Hongrie.

Le Maroc a été exclu par l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique et la Hongrie mais la France l’a maintenu. La Tunisie a été exclue par la Belgique et la Hongrie.

Dans ce contexte, la prochaine liste des pays ayant leurs ressortissants autorisés à entrer sur le territoire de l’Union européenne devrait être plus courte, a indiqué un diplomate européen cité par Midi Libre.

La volonté de réouverture des frontières a notamment été confrontée à la recrudescence des nouveaux cas de coronavirus dans certains pays comme l’Espagne et le Portugal, deux pays considérés comme très touristiques.

| LIRE AUSSI : Ouverture des frontières : ces pays européens qui ont exclu les Algériens et les Marocains


Par : Samira Chibani

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus