1. Accueil
  2. Actualités
  3. Réouverture des frontières : le député Belmeddah affirme avoir convaincu des responsables
Actualités

Réouverture des frontières : le député Belmeddah affirme avoir convaincu des responsables

Réouverture des frontières algériennes : le député de l’émigration Noureddine Belmeddah a annoncé hier qu’il a entamé une campagne avec le soutien de plusieurs responsables.

L’Algérie a entamé un déconfinement progressif depuis juin, mais les frontières restent toujours fermées. Plusieurs appels ont été lancés pour leur réouverture. Parmi eux, celui lancé par le député de l’émigration, Noureddine Belmeddah, qui redouble d’efforts pour convaincre les autorités.

Après avoir adressé une lettre au président Abdelmadjid Tebboune, le député de l’émigration a annoncé, le jeudi 3 septembre dans la soirée, être en contact avec des « responsables » dont il ne précise pas l’identité pour entamer un travail de coordination afin d’aboutir à une réouverture des frontières. Belmeddah assure, dans son annonce, avoir convaincu des responsables de la nécessité de cette action.

« Je suis en contact avec quelques responsables qui, après les avoir convaincus, sont actuellement en train de coordonner et de coopérer avec moi dans le but d’atteindre l’objectif de la réouverture des frontières. Nous avons besoin du soutien de tous », a explique Noureddine Belmeddah.

Le député, déterminé, a donc lancé une campagne, et essaye de mobiliser des responsables afin d’obtenir des autorités l’ouverture des frontières aériennes algériennes.

Noureddine Belmeddah a expliqué dans un entretien à visa-algerie.com qu’il ne demande pas une ouverture totale, mais une ouverture partielle pour les citoyens algériens. « Nous soutenons toutes les mesures strictes prises ou qui seront prises dans l’avenir par l’État algérien dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. […], mais nous devons trouver une solution définitive à la situation de notre communauté à l’étranger », a affirmé Belmeddah.

Prudence de la part des spécialistes algériens

Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique de suivi de l’épidémie du Covid-19, estime que la prudence doit être de rigueur, alors que l’Algérie entame une période de stabilisation de l’épidémie. Il rappelle que la situation en dehors des frontières n’est pas rassurante, avec l’augmentation des cas de Covid-19 en France, en Espagne, et même en Tunisie.

Le Comité scientifique n’a pas encore été consulté à ce sujet par les autorités politiques mais le Dr Bekkat Berkani pense que « le gouvernement observe la situation pour pouvoir éventuellement prendre la décision d’ouvrir les frontières, avec probablement des préalables sanitaires ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus