1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Reprise des vols Air Algérie : « Trop tôt », estime un expert
Air Algérie

Reprise des vols Air Algérie : « Trop tôt », estime un expert

À l’approche du mois de ramadan, les autorités sont mises sous pression pour qu’elles assouplissent les mesures afin de permettre aux Algériens bloqués à l’étranger de rentrer au pays, surtout que la situation sanitaire s’est nettement améliorée en Algérie, avec une moyenne de 100 nouveaux cas par jour.

Alors que les compagnies étrangères sont à nouveau autorisées à transporter des passagers vers l’Algérie à certaines conditions, Air Algérie est toujours interdite d’opérer à l’international. Suspendus le 1er mars, les vols de rapatriement n’ont toujours pas repris.

Pr Djenouhat fait l’éloge de la fermeture des frontières

Le professeur Kamel Djenouhat, chef de service à l’hôpital de Rouiba et président de la Société algérienne d’immunologie, est revenu, ce vendredi, sur la situation épidémiologique que connaît l’Algérie depuis quelques semaines.

Articles en Relation

Malgré la baisse enregistrée dans le nombre de cas de contamination, le Pr Djenouhat estime que l’ouverture des frontières n’est pas à l’ordre du jour tant que la situation en Europe et notamment en France ne s’est pas améliorée.

« Je ne m’attends pas actuellement à ce que les vols reviennent. Comment cela peut-il se faire ? La France à elle seule a enregistré 46 000 nouveaux cas en une seule journée », a-t-il expliqué sur les ondes de Radio Sétif.

Articles en Relation

Pour l’expert, l’Algérie a justement pu éviter une troisième vague en maintenant ses frontières fermées. « Beaucoup de ceux qui ont réclamé l’ouverture des frontières voulaient nous faire entrer dans la troisième vague que le monde connaît actuellement et nous l’avons évitée », a-t-il affirmé.

Pour Pr Kamel Djenouhat, il sera possible d’envisager la réouverture des frontières et le retour des vols après la fin de la troisième vague qui sévit en ce moment en Europe.

La dernière année du virus ?

Le Pr Djenouhat s’est montré très optimiste quant à une fin proche du virus si la vigilance est maintenue. Pour lui, l’année 2021 pourrait être ‘’la dernière année pour le virus en Algérie et dans le monde‘’.

« L’Algérie est en passe de remporter la victoire sur cette épidémie avant la fin de l’année, si Dieu le veut, si nous continuons au même rythme et maintenons la prévention », a-t-il dit.

Tout en excluant un retour du confinement pendant le mois de ramadan, le chef de service des laboratoires de l’EPH de Rouiba a appelé les Algériens à respecter les gestes barrières durant le mois sacré.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus