1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Visas aux Algériens : le gouvernement français interpelé
Visas et Immigration

Visas aux Algériens : le gouvernement français interpelé

En France, le parti Les Républicains (droite) possède un programme politique dans lequel la réduction de l’immigration est une priorité. De nombreuses lois votées ces dernières années destinées à réduire le nombre d’immigrés ont été initiées par des gouvernements et des élus issus des rangs de ce parti.

Pourtant, un élu des Républicains trouve la politique actuelle en matière de visas trop sévère à l’égard des Algériens. Une politique trop sévère, avec des taux de refus très élevés.

Dans une question écrite adressée le 28 janvier au gouvernement, le sénateur Les Républicains Pierre Charon demande des explications concernant le taux de refus élevé dans certains pays, notamment l’Algérie.

Le sénateur français se base sur le dernier rapport parlementaire présenté le 13 janvier dernier par deux députés LREM, le parti du président Macron. Les députés M’jid El Guerrab et Sira Sylla ont décrit une politique des plus dures en Afrique : délais trop longs, de nombreux refus, des conditions d’accueil déplorables dans les centres de visas…

Visas : une volonté de fermer la porte aux Algériens

Dans leur rapport, les deux élus ont souligné la forte baisse du nombre de visas accordés aux Algériens ces dernières années. « De plus de 400.000 visas délivrés, nous sommes passés à 200.000 visas », a souligné M’jid El Guerrab, évoquant « une volonté de fermer la porte » aux Algériens.

Dans sa question écrite au ministre de l’Intérieur, le sénateur Pierre Charon « attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur ses inquiétudes concernant les conclusions du rapport d’information « sur la politique des visas » ». « Ce rapport regrette l’importance des taux de refus de visas dans certains pays, dont l’Algérie », rappelle-t-il.

Le sénateur conclut sa question écrite en demandant « quelles sont les suites que le Gouvernement envisage de donner à ce rapport parlementaire ».

Une décision politique du président Macron

Le gouvernement français n’a pas encore répondu à la question du sénateur Les Républicains. Mais décembre dernier, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait reconnu que la décision de réduire le nombre de visas aux Algériens a été prise par le président Emmanuel Macron.

« Le Président de la République a pris une décision très forte, l’année dernière, sur la réduction du nombre de visas à l’encontre de l’Algérie », avait affirmé le ministère français lors de son audition devant la commission des Lois du Sénat.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus