1. Accueil
  2. Actualités
  3. Visas Schengen : pourquoi il n’y aura pas de reprise avant le 31 août
Actualités

Visas Schengen : pourquoi il n’y aura pas de reprise avant le 31 août

Le gouvernement allemand a annoncé, ce mercredi 10 juin, plusieurs décisions concernant les voyages. Elles vont impacter la délivrance des visas Schengen.

Le gouvernement allemand a annoncé, ce mercredi 10 juin, plusieurs décisions concernant les voyages. À compter de mardi prochain, les citoyens de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de l’Islande, de la Norvège, de la Suisse et du Liechtenstein pourront à nouveau se rendre en Allemagne et inversement.

Mais Berlin déconseille les voyages vers plus de 160 pays hors-Union européenne jusqu’au 31 août. Cette mesure s’applique également aux citoyens de ces 160 pays qui ne pourront pas se rendre en Allemagne.

L’Algérie concernée

Berlin a justifié sa position en expliquant ne pas vouloir « risquer que des Allemands restent bloqués à nouveau dans le monde entier cet été ou que des vacanciers réintroduisent le virus en Allemagne ».

« Nous sommes très conscients que de nombreux citoyens veulent à nouveau voyager en dehors de l’Europe dès que possible […] Le moment où de tels voyages pourront à nouveau être justifiés à des fins touristiques dépendra de l’évolution de la pandémie », a expliqué le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas dans un communiqué cité par l’agence AFP.

L’Algérie figure dans cette liste de 160 pays. Jusqu’au 31 août, les Algériens ne pourront donc pas se rendre en Allemagne.

Cette décision ne va pas impacter seulement les personnes souhaitant se rendre en Allemagne. Elle aura également un impact sur la reprise de la délivrance des visas Schengen, du moins dans sa formule la plus répandue.

La délivrance d’un visa Schengen uniforme permet de circuler dans les 26 pays de l’espace. Il nécessite donc un accord de tous les pays. C’est en partie ce qui explique la longueur dans les délais de traitement. Si l’Allemagne ne souhaite pas les accueillir, les citoyens des 160 pays concernés ne pourront donc naturellement pas obtenir un visa Schengen uniforme.

Trois types de visas

Même si un pays membre de l’espace Schengen veut en délivrer, il ne pourra pas du fait du refus automatique de l’Allemagne. Il n’y aura donc pas de visa Schengen uniforme avant le 31 août prochain, sauf si l’Allemagne modifie sa position d’ici-là.

Il reste deux formules de visas que les pays Schengen pourront délivrer : le visa à validité territoriale limitée et le visa national.

Le premier permet de voyager que dans l’état Schengen qui a délivré le visa ou, dans certains autres cas, dans les états Schengen spécifiquement mentionnés lors de la postulation pour le visa.

Le second est accordé aux personnes qui sont venus étudier, travailler ou résider en permanence dans l’un des pays de l’espace Schengen. Pour le cas de la France, c’est le fameux visa D. Les étudiants algériens inscrits en France, les candidats au regroupement familial pourront espérer voir leurs demandes aboutir cet été.


Par : Camelia Amrani

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus