1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : colère des Algériens de l’étranger
Air Algérie

Vols Air Algérie : colère des Algériens de l’étranger

Les Algériens établis à l’étranger sont dans l’expectative la plus complète. En effet, l’annonce du ministère des Transports d’augmenter sensiblement le nombre de vols, faite mercredi dans la soirée, a provoqué un sentiment de joie et de soulagement auprès de la diaspora avant que tout ne soit chamboulé.

Ainsi, tout a commencé au lendemain de l’annonce du nouveau programme d’Air Algérie. La Présidence de la République publie un communiqué où elle annonce le limogeage du ministre des Transports, Aissa Bekkai, pour « faute grave ». Beaucoup pensent alors que c’est juste une coïncidence.

Cependant, tout s’accélère. Le même jour, Air Algérie supprime son communiqué sur le début de la vente des nouveaux vols suscitant plus de doute sur la concrétisation réelle du programme.

Enfin, hier, dimanche 13 mars, c’est au tour du ministère des Transports de supprimer le communiqué publié mercredi dernier annonçant l’augmentation des vols mettant ‘’presque’’ définitivement fin au suspense.

Du côté d’Air Algérie, des indiscrétions évoquent un ‘’gel’’ du nouveau programme mais aucune annonce officielle n’a été effectuée. De leur côté, les compagnies aériennes étrangères ont été notifiées de la décision du gel, a appris visa-algerie.com de sources sûres.

Air Algérie : les réseaux sociaux déçus et en colère 

Un sentiment de honte et de colère prédomine auprès des algériens établis à l’étranger. Après des mois, voire des années d’attente, la désillusion est palpable. Les qualificatifs sont sévères et c’est compréhensible.

Une honte”, “on a touché le fond”, “de l’amateurisme ” ou encore “hasbi allah wa nima al wakil ” sont les commentaires qui reviennent le plus auprès des intervenants. Certains appellent même au boycott pur et simple de la compagnie aérienne Air Algérie.

Il faut dire que l’espoir suscité par l’augmentation des vols avait soulagé les Algériens issus de la diaspora, principalement celle de France, qui espéraient revoir leurs proches après des mois voire des années d’attente.

On revient donc à la case départ. Pour le moment aucune indication quant à une application du nouveau programme n’est annoncée. Tout le monde semble se renvoyer la balle. Une chose est sûre, la confiance est rompue entre la diaspora et la compagnie aérienne nationale.

Cette volte-face risque d’entacher encore une fois l’image d’Air Algérie, elle qui traîne déjà de nombreuses casseroles, notamment sur le remboursement des billets d’avion annulés à cause de la fermeture des frontières.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus