1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols France – Algérie : pourquoi les prix risquent d’augmenter
Voyages et Tourisme

Vols France – Algérie : pourquoi les prix risquent d’augmenter

En Algérie, les prix des billets d’avion ont atteint des niveaux sans précédent, notamment au départ de la France. Sur les réseaux sociaux, les voyageurs algériens dénoncent quotidiennement les tarifs exorbitants pratiqués par les différentes compagnies aériennes.

Que ce soit chez les compagnies aériennes classiques ou chez les low cost, les prix dépassent tout entendement. Voyager vers l’Algérie en famille est devenu très coûteux au vu des prix pratiqués. Les billets sont devenus un luxe que les bourses moyennes et les familles avec enfants ne peuvent plus s’offrir.

Les compagnies aériennes ont pointé du doigt le nombre de vols très réduits qui leur est accordé. Les pouvoirs publics en Algérie autorisent une centaine de vols internationaux chaque semaine, dont la moitié avec la France. Un chiffre qui équivaut à moins de 20 % des niveaux d’avant la crise sanitaire.

Articles en Relation

On croyait que ce problème allait être réglé par l’augmentation importante des vols annoncée mercredi 9 mars dernier, mais le nouveau programme a été suspendu.

La nouvelle programmation allait peut-être avoir un effet positif sur les billets dans l’immédiat, mais elle restait insuffisante pour la saison estivale où la demande explose habituellement. Seul un retour à la normale pourrait contribuer à faire baisser les prix des billets d’avion en Algérie. Et encore, cette thèse est mise à mal par la nouvelle réalité du marché.

Vols France – Algérie : les prix augmenteront encore plus 

En France, le pays le plus desservi par les vols en Algérie, les compagnies aériennes qui venaient de sortir de deux années difficiles sont touchées de plein fouet par la hausse des prix du carburant.

La guerre en Ukraine a fait flamber les prix du pétrole à des niveaux jamais atteint depuis une décennie. Pour les compagnies aériennes, l’impact est immédiat. Pour les passagers, aussi : les prix du kérosène se répercutent sur les prix des billets.

Les compagnies aériennes françaises devront rembourser les prêts contractés auprès de l’État, mais aussi les dettes dues aux organismes comme la direction générale de l’aviation civile.

En plus de la hausse des prix du pétrole, les compagnies aériennes devront mettre la main à la poche pour compenser la baisse du trafic. En 2022, les redevances aériennes ont augmenté de 22% en France, rapporte le journal Le Monde dans son édition du mercredi 16 mars.

Les compagnies aériennes devront également payer 1,5 milliards d’euros de redevances non perçues à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), ajoute la même source. Des sommes importantes qui vont se répercuter sur les prix des billets d’avion.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus