1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols vers l’Algérie : les prix devraient encore grimper
Voyages et Tourisme

Vols vers l’Algérie : les prix devraient encore grimper

Cinq mois après la réouverture partielle des frontières, les prix des vols vers l’Algérie restent à des niveaux très élevés pour la saison.

Qu’on voyage avec Air Algérie ou chez ses concurrentes, l’addition est toujours salée. Une tendance qui devrait se poursuivre, voire s’accentuer, pour au moins trois raisons :

  1. Un nombre de vols très réduit

Malgré les différentes augmentations du nombre de vols décidées par le ministère des Transports, le nombre de vols reste insuffisant. Actuellement, 98 liaisons sont au programme chaque semaine avec 10 pays.

À titre de comparaison, avant la crise sanitaire, 64 vols étaient opérés chaque jour avec la France.

Face à ce nombre très réduit de vols, les compagnies aériennes pratiquent des prix très élevés. Même les compagnies low cost proposent des billets excessivement chers vers l’Algérie.

  1. Une demande toujours très forte

Cinq mois après la réouverture partielle des frontières, force est de constater que la demande sur les vols vers l’Algérie ne baisse pas. Les Algériens, résidents à l’étranger ont été privés de voyage vers le pays durant une longue période. C’est en partie ce qui explique la très forte demande.

Même la reprise des traversées maritimes ne semble pas satisfaire la demande des voyages à destination de l’Algérie. Aussitôt mises en vente, les dessertes maritimes entre la France et l’Algérie ont été écoulées très rapidement.

Tant qu’il n’y aura pas une augmentation significative du nombre de vols, les prix des billets d’avion continueront à grimper.

  1. L’envolée des prix des hydrocarbures

Les prix des hydrocarbures connaissent une tendance haussière depuis des semaines maintenant. Le pétrole Brent avoisine les 85 dollars. Cette nouvelle donne aura une incidence sur le coût des billets d’avion, a expliqué, ce jeudi 4 novembre, l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Il faudra donc s’attendre à une hausse des tarifs chez les compagnies aériennes si les prix du pétrole se maintiennent aux niveaux actuels ou continuent à grimper dans les semaines à venir.

Pour le président de l’IATA, “la hausse des prix du pétrole va se refléter dans les prix des billets“.

Si la prédiction faite par l’IATA se confirme, les compagnies aériennes desservant l’Algérie auront davantage de raisons d’augmenter leurs tarifs.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus