1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Algérie : l’urgence d’augmenter le nombre de vols
Voyages et Tourisme

Voyage en Algérie : l’urgence d’augmenter le nombre de vols

Alors que les levées de restrictions s’enchaînent à travers le monde, les Algériens, qui vivent en Algérie ou à l’étranger, trouvent toujours des difficultés pour voyager.

Et pour cause : les autorités continuent d’imposer un programme de vols très réduit qui représente moins de 20% des niveaux d’avant la crise alors que la demande a explosé.

Résultat : la majorité des vols mis en vente notamment depuis l’étranger vers l’Algérie affichent complets sur plusieurs semaines. Les quelques billets encore disponibles sont proposés à des tarifs astronomiques.

Articles en Relation

Pourtant, rien n’explique une telle fermeture en Algérie. La situation sanitaire s’est nettement améliorée ces derniers jours. Les bilans de la contamination au covid-19 se stabilisent autour d’environ 150 cas quotidiens.

Par ailleurs, pour Air Algérie et Algérie Ferries le retour aux niveaux d’avant la crise devient une véritable urgence compte tenu de la situation financière difficile qu’elles vivent.

L’Europe s’ouvre aux voyageurs algériens en mars

Enfin, ce mercredi, les États-membres de l’Union européenne ont donné leur accord pour faciliter les voyages non-essentiels pour les passagers en provenance des pays tiers.

Cette décision concerne bien évidemment les Algériens d’autant plus que l’UE devrait accepter les vaccins admis par l’OMS et donc le Sinovac largement administré en Algérie.

Ce qui s’apparente à une bonne nouvelle pourrait finalement virer au cauchemar si le gouvernement n’ouvre pas plus de liaisons aériennes et maritimes. En effet, maintenir le même nombre de liaisons actuelles provoquerait une tension sur les billets des vols et des traversées maritimes dans le sens aller comme dans le sens retour.

Cette tension se répercutera systématiquement sur les prix des billets qui, bien qu’ils soient déjà chers, pourraient atteindre des niveaux qu’il est préférable de ne pas imaginer.

Vols France – Algérie : complets ou trop chers

La situation deviendra ingérable pour les voyageurs qui ne trouveront pas des places ou bien ne pourront pas se les payer, mais aussi pour les compagnies aériennes qui se retrouveront avec des vols complets des mois à l’avance comme c’est le cas pour Air Algérie dont les vols Marseille-Alger sont déjà pleins jusqu’en septembre 2022.

Les autorités algériennes qui ont donné des signes favorables en maintenant les frontières ouvertes en pleine quatrième vague et avaient même augmenté quelques liaisons mais n’ont pas franchi le pas supplémentaire tant attendu par les voyageurs.

Quoi qu’on dise, la France reste le principal marché du transport aérien en Algérie. La plus grande communauté algérienne à l’étranger réside en France et c’est tout naturellement dans ce créneau que le besoin se ressent le plus.

L’Espagne et la Turquie connaissent également une forte demande. La logique voudrait que les vols s’approchent des niveaux d’avant la crise et les traversées maritimes aussi.

En attendant, le gouvernement s’est montré prêt à étudier l’ouverture de nouvelles liaisons, mais n’a toujours pas œuvré concrètement dans ce sens.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus