1. Accueil
  2. Divers
  3. À Lille, Algériens et Marocains se font la guerre
Divers

À Lille, Algériens et Marocains se font la guerre

La ville de Lille située dans le nord de la France est devenue le théâtre d’affrontements récurrents entre les communautés algérienne et marocaine.

Les deux populations ne parviennent pas à s’entendre même en France alors qu’elles sont à des milliers de km de ce qui se déroule au Maghreb.

Les traditionnelles rivalités politiques entre l’Algérie et le Maroc ont-elles envenimé la situation même au sein des diasporas établies à l’étranger ?

Une vieille rancune, une bataille de territoire

La ville de Lille vit depuis le printemps un réel scénario de film, tant la situation entre Algériens et Marocains est devenue critique. Les premiers incidents entre les deux communautés auraient débuté au cours du mois de mai dernier et depuis, Algériens et Marocains semblent s’engager dans une vendetta sans fin.

En mai dernier, une terrible bagarre éclate entre des membres des deux communautés, relate le quotidien régional La Voix du Nord. Des Algériens et des Marocains se seraient affrontés avec des armes à feux, couteaux et machettes.

L’objet de la discorde serait une lutte de territoire entre les deux communautés dans le quartier de Wazemmes à Lille. Ce secteur est un point d’arrivée pour de nombreux immigrés maghrébins mais la cohabitation ne se déroule pas toujours bien. C’est le cas pour ces groupes d’Algériens et Marocains, dont la discorde serait ancienne et déclencherait régulièrement des pics de colère menant à des scènes de violences inouïes.

Blessés et vengeance

Au cours de ces affrontements qui ont eu lieu dans la soirée du 28 mai, trois personnes ont été grièvement blessées. Parmi elles, un Algérien gravement blessé par balle au niveau du thorax.  Deux autres personnes ont quant à elles été gravement blessées par arme blanche.

S’il était difficile de conclure qui a porté les coups, les acteurs de ce combat de rue ont décidé de mener leur propre enquête.

En effet, parmi le groupe d’Algériens, trois d’entre eux ont eu des informations sur le supposé auteur des coups de feu qui ont blessé leur ami algérien. L’homme serait d’origine marocaine et se serait reclus chez lui depuis cet affrontement du mois de mai.

Les Algériens ont repéré l’homme et l’ont littéralement kidnappé, en le surprenant de nuit et en le jetant dans le coffre de leur voiture pour le livrer au commissariat le plus proche.

Procès et épilogue

Après ces multiples péripéties, les trois Algériens qui ont organisé le rapt du Marocain pour le mener à la police, ont finalement été interpellés et poursuivis par la justice.

Leur procès s’est ouvert au cours du mois de septembre pour mettre au clair l’ensemble de cette affaire. La justice a condamné les trois hommes pour rapt et séquestration, à des peines de prison avec sursis.

Si la justice a tenté de calmer les haines entre ces groupes, rien ne laisse penser que les mentalités se sont apaisées entres ces deux communautés maghrébines.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus