1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport d’Alger : la vidéo d’une addition salée fait le buzz
Voyages et Tourisme

Aéroport d’Alger : la vidéo d’une addition salée fait le buzz

Il est déconseillé de se restaurer dans l’enceinte de l’aéroport international d’Alger. Penser qu’une petite collation ne sera d’aucun mal se révèlera être une très mauvaise idée dès que vous recevrez l’addition.

Des photos d’additions salées reçues par des clients à l’aéroport Houari Boumediene ont fait plusieurs fois le tour de la toile et des réseaux sociaux. Les prix exorbitants pratiqués dans les cafeterias et les fast-foods de l’aéroport ont choqué plus d’un.

Peut-on prendre un café à l’aéroport d’Alger ? 

Cette fois-ci, c’est une vidéo qui fait le buzz. L’internaute, qui a cédé aux sirènes de sa faim dans l’une des cafeterias de l’aéroport d’Alger, s’est étonné du prix fort qu’il a dû payer. Le voyageur montre ce qu’il a commandé : deux croissants, deux cafés, un millefeuille, et une petite bouteille de jus.

“Mes frères, je suis à l’aéroport et cela m’a couté 3 000 dinars”, lâche dépité l’internaute qui montre ses consommations. Il précise que la bouteille de jus, qui ne coûte qu’une cinquantaine de dinars dans les commerces, a été payée 350 dinars à l’aéroport. Pour le reste, il indique qu’il a dû payer un peu plus de 2 500 dinars pour deux croissants, un millefeuille et deux cafés.

“Qu’est-ce qui se passe là, comment vous calculez ?!”, s’est étonné le voyageur qui a partagé sa vidéo largement relayée ces derniers jours sur les réseaux sociaux en Algérie.

Pourquoi manger revient-il cher dans les aéroports ?

Il est toutefois à souligner que l’aéroport d’Alger n’est pas le seul à afficher des prix exorbitants sur tout ce qui s’y vend. Il est connu que tout est cher dans les aéroports, notamment la nourriture, et cela à plusieurs raisons.

La première est toute simple, tout est cher, car il n’y a pas de concurrence. Les commerçants savent que vous ne pouvez pas sortir et acheter ailleurs. La deuxième raison est relative à la sécurité des aliments. Ces derniers passent par plusieurs contrôles et cette sécurité maximale se paye au prix fort.

Le loyer est également très cher dans les aéroports, et les commerçants se retrouvent obligés d’augmenter les prix. Toutefois, à l’aéroport d’Alger, les prix triplent, voire quadruplement, au moment où d’autres aéroports imposent un seuil maximal d’augmentation des prix qui ne dépasse pas 15 % de celui pratiqué sur la voie publique, apprend-on sur le site Oh Chouette.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus