1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport et port d’Alger : comment se déroulent les contrôles (Vidéo)
Voyages et Tourisme

Aéroport et port d’Alger : comment se déroulent les contrôles (Vidéo)

Pour la première fois depuis 2019, les ports et aéroports du pays ont connu une forte affluence de passagers cet été. Le gouvernement a autorisé le retour en force des vols et des traversées maritimes.

Qui dit retour en force des passagers, dit redoublement de la vigilance des services de sécurité. Dans les ports et les aéroports algériens, les policiers et les douaniers ont été sur le qui-vive tout au long de la saison estivale.

Ports et aéroports algériens : les douaniers sur le qui-vive

Les contrôles des douanes sont inévitables que ce soit dans les ports ou dans les aéroports. Déclaration de devise, vérification des bagages…les agents ont l’œil attentif au moindre détail. Les trafiquants aiment bien se faufiler parmi les passagers pour introduire leurs marchandises ou objets destinés au transport illicite.

Cet été plusieurs saisies ont été réussies par les agents des douanes. En plus de l’habituel trafic de devises, les douaniers ont saisi des objets soumis à autorisation comme les jumelles et les drones. Ils ont également des armes à feu et des armes blanches, strictement interdites par la loi sur les produits transportés.

Ces contrôles renforcés suscitent des critiques. L’agence officielle, APS, a diffusé sur sa page Youtube ce dimanche 4 septembre un reportage sur le travail des douanes dans les ports comme dans les aéroports.

Aéroport d’Alger : sept minutes par passager à l’arrivée

Mouloud Chorfi, responsable de l’inspection générale à l’aéroport d’Alger, insiste sur le respect des réglementations dans le traitement des vols tout en facilitant les procédures pour les passagers afin qu’ils passent les contrôles dans des délais rapides

« Les douaniers, quels que soient leurs grades ou fonctions, veillent au respect des instructions sur la nécessité des bonnes performances dans le traitement des vols tout en accordant les facilités aux passagers et en veillant à ce que la durée que passe le voyageur dans l’aéroport avant de sortir de sorte à ce qu’elle ne dépasse pas le sept minutes », explique le responsable douanier.

Port d’Alger : presque un retour à la normale

Le port d’Alger de son côté a vu le retour en force des traversées maritimes cet été. Depuis le 1er, date du lancement du programme estival, le port d’Alger a accueilli environ 115 000 passagers et 38 000 véhicules, indique un inspecteur principal des douanes dans l’enceinte portuaire algéroise. Un chiffre digne de la période d’avant la crise sanitaire.

Les contrôles dans le port sont autrement plus compliqués que dans les aéroports. Les douaniers vérifient les documents des passagers, ceux des véhicules en plus des bagages et marchandises transportées.

Ces derniers jours, les contrôles douaniers au port d’Alger ont été décriés pour leur lenteur. Des instructions auraient été données aux agents afin de lutter contre le transport illicite de produits alimentaires subventionnés d’où la lenteur des procédures dans le port.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus