1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Algérie : « La reprise des vols doit se faire dans les deux sens… »
Air Algérie

Algérie : « La reprise des vols doit se faire dans les deux sens… »

27 Algériens sont bloqués à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle depuis bientôt un mois. Y a-t-il un risque de les laisser rentrer en Algérie ?

Bien qu’ils ne présentent pas de symptômes ou des signes du coronavirus, il faut savoir qu’ils n’étaient pas dans un endroit isolé. Un aéroport, c’est un lieu public. Ils utilisaient des sanitaires publics, etc.

Quelles seraient les mesures à prendre s’ils devaient rentrer en Algérie, selon vous ?

Il faudrait d’abord un test PCR parce qu’ils sont dans un milieu à risque. L’aéroport est un lieu à risque par excellence. En plus du PCR, il faudrait également une période d’isolement à la fin de laquelle ils doivent être testés de nouveau parce qu’ils viennent d’un endroit où le variant est très présent. Je tiens à préciser que c’est un avis que je donne d’un point de vue médical, car la décision de les faire rapatrier appartient aux autorités.

Plusieurs pays ont annoncé l’ouverture de leurs frontières aux passagers vaccinés. Est-ce que l’Algérie doit faire de même pour ses ressortissants bloqués à l’étranger ?

Le passeport sanitaire est une idée intéressante, mais chez nous les vaccins ne sont pas disponibles. Si on laisse entrer les citoyens vaccinés et qu’on ne peut pas autoriser les Algériens d’ici à voyager parce qu’on n’a pas encore le vaccin, cela va poser un problème de ségrégation.

Articles en Relation

La reprise des vols doit se faire dans les deux sens sinon ce n’est pas une ouverture des frontières mais des opérations de rapatriement. Certes, une personne vaccinée ne représente pas un danger pour l’environnement, mais de là à dire que les vaccinés peuvent rentrer, on tombe dans le piège de la ségrégation.

L’idéal serait de vacciner de manière généralisée pour pouvoir ouvrir les frontières avec des garanties. D’ici l’été, les choses vont évoluer de façon positive. Mais, chez nous, est-ce nous arriverons à des taux de vaccinations appréciables ?

Articles en Relation

Au vu de la stabilité enregistrée en Algérie ces derniers jours, n’est-il pas temps de penser à plus de souplesse en termes de voyage – comme en Tunisie, par exemple- avec des mesures comme l’isolement en attendant la vaccination qui tarde à se généraliser ?

Chaque pays a sa propre recette. Il y a des pays qui sont obligés d’accepter les touristes pour des raisons économiques. Chaque pays s’adapte à sa situation. Chez nous, on a atteint des chiffres bas certes.

La seule explication au vu de l’indiscipline ambiante, nous avons certainement atteint l’immunité collective. C’est la seule explication. Mais le grand danger reste le variant. À l’heure actuelle, il est difficile d’envisager une ouverture avec la présence du variant.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus