1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Algériens bloqués à l’étranger : « Il est temps qu’ils rentrent chez eux »
Air Algérie

Algériens bloqués à l’étranger : « Il est temps qu’ils rentrent chez eux »

Après plus de huit mois de suspension, les vols domestiques de la compagnie Air Algérie ont repris ce dimanche 6 décembre. Les vols de rapatriement ont également repris vendredi 4 décembre.

Ce dimanche après-midi, 180 passagers d’un vol Air Algérie en provenance de Paris Orly viennent d’atterrir à Alger. Il s’agit du 2e vol de rapatriement après celui de vendredi qui a également été opéré au départ de Paris Orly.

Pour Dr Berkani Bekkat, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution du COVID-19 en Algérie, il était temps que le pays renoue avec le trafic aérien. « Écoutez, le transport aérien est nécessaire à la vie d’un pays, surtout dans un pays-continent comme le nôtre », a-t-il expliqué dans un entretien accordé au site d’informations TSA.

Les avions ne sont pas plus dangereux que les maisons

Pour cet expert, il n’y a pas de risques supplémentaires d’attraper le virus dans un avion que dans un autre lieu, comme la maison.

« Il y a un protocole sanitaire à respecter, les avions sont pourvus de triples filtres, et par conséquent, je ne crois pas que dans les avions, il y ait plus de risques de contamination que dans les familles », a-t-il expliqué.

Il est donc tout à fait possible de prendre l’avion à condition de respecter les mesures sanitaires comprises dans le protocole en vigueur en Algérie comme ailleurs dans le monde. La généralisation de l’obligation de présenter un test PCR négatif datant de 72 h avant chaque vol a permis la reprise du trafic aérien en Europe par exemple.

L’Algérie enregistre depuis plusieurs jours une certaine amélioration de la situation sanitaire. Selon les chiffres du ministère de la Santé, les cas de contaminations sont en nette baisse. Hier, 772 cas ont été enregistrés. On est loin des bilans à plus de 1000 cas enregistrés pendant plusieurs jours durant.

À quand la réouverture des frontières de l’Algérie ?

Le Dr Bekkat Berkani est également revenu sur le cas des Algériens bloqués à l’étranger pendant plusieurs mois. Pour l’expert, qui s’est positionné à maintes reprises contre la réouverture des frontières, « il est temps que ces derniers rentrent chez eux ».

Interrogé par visa-algerie.com, Dr Bekkat Berkani a précisé qu’il parlait d’un retour dans le cadre des opérations de rapatriement. Il affirme d’ailleurs qu’il n’a jamais été contre le retour des Algériens chez eux dans ce cadre.

Pour la réouverture des frontières, il rejoint la position du Pr Senhadji président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire. Vu la situation épidémiologique en Algérie et dans d’autres pays de la région, la reprise des vols à l’international n’est pas envisageable avant la vaccination.

Même l’adoption du test PCR n’est pas une garantie, selon le Dr Bekkat. L’Algérie est un pays aux moyens assez limités, rappelle-t-il.

Il faudra donc attendre un peu plus pour un retour à la normale du trafic aérien international de et vers les aéroports algériens. Néanmoins, les ressortissants algériens bloqués à l’étranger pourront bénéficier des vols de rapatriement programmés par Air Algérie pour le mois de décembre depuis plusieurs pays des différents continents.

Ils sont plus de 5000 Algériens bloqués à l’étranger à attendre de regagner le pays à bord des vols de rapatriement, selon la responsable de la division commerciale d’Air.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus