1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Corruption : annulation du jugement contre l’ex-PDG d’Air Algérie
Air Algérie

Corruption : annulation du jugement contre l’ex-PDG d’Air Algérie

La cour d’appel d’Alger a annulé, ce dimanche 2 janvier, le jugement rendu en première instance contre Bekhouche Allache, ex-PDG de la compagnie aérienne Air Algérie (limogé en janvier 2021), rapporte l’agence APS.

L’ancien PDG d’Air Algérie a été condamné en première instance, fin septembre dernier, à une peine de deux ans de prison dont une année avec sursis et une amende 500 000 dinars algériens.

M. Allache était poursuivi dans une affaire de corruption impliquant notamment Hamid Melzi, ex-directeur de la résidence d’État (Club des Pins et Moretti) et les deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

La justice reprochait à Bekhouche Allache d’avoir confié la réalisation du nouveau siège d’Air Algérie à la société publique SIH, dirigée à l’époque des faits par Hamid Melzi. Une quête de l’IGF avait conclu à l’existence d’irrégularité dans l’attribution de ce projet à la société de Melzi.

Le projet qui n’a pas encore vu le jour avait fait l’objet de plusieurs désaccords entre Air Algérie et des sociétés chargées de sa réalisation, dont un groupe canadien. Une procédure d’arbitrage international avait même été lancée contre la compagnie aérienne algérienne.

Il est à noter que le limogeage de Bekhouche Allache en janvier de l’année dernière n’était pas directement lié à cette affaire. La décision de le limoger a été prise après un autre scandale, liée à des achats effectués à l’étranger par la filiale catering d’Air Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus