1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Dimension des bagages avion : vers la fin du diktat des compagnies low cost en Europe
Voyages et Tourisme

Dimension des bagages avion : vers la fin du diktat des compagnies low cost en Europe

Dimension des bagages avion : vers la fin du diktat des compagnies low cost en Europe

Valise dans un aéroport. Image par sderbane / Adobe Stock

Les voyageurs avec les compagnies aériennes low cost sont constamment confrontés à l’angoisse d’être refoulé à cause de la dimension de leurs bagages à main. Mais les choses devront bientôt changer en Europe.

Avec les compagnies low cost, dont Ryanair, easyJet ou encore Jet2, si le bagage dépasse les dimensions exigées, le passager sera contraint de payer un supplément, sinon, il ne pourra pas embarquer dans l’avion.

Dimension des bagages à main : les compagnies low cost rappelées à l’ordre

Cependant, chacun de ces transporteurs applique ses propres règles en termes de dimensions, ce qui crée une anarchie totale, de quoi désorienter complètement les passagers.

Pourtant, les dimensions du bagage à main gratuit, fixées par l’Association internationale des transports aériens (Iata), sont claires : le format adopté est de 55 × 35 × 20 cm, les poignées, les poches et les roulettes incluses.

Ces dimensions font en sorte que tous les passagers auront la possibilité de ranger leurs bagages à main à bord des aéronefs de 120 sièges ou plus. Ceci en théorie, mais sur le terrain, chaque compagnie adopte ses propres dimensions, qui varient ainsi d’une à l’autre.

Les députés européens veulent désormais mettre fin à cette anarchie qui, il faut le souligner, arrange bien les affaires des compagnies low cost. Suite à une résolution du Parlement européen, la Commission européenne a demandé fin novembre aux transporteurs d’harmoniser leurs pratiques à ce propos.

La Commission européenne promet d’agir si les compagnies ne jouent pas le jeu

Selon BFMTV, la commission a également demandé aux compagnies d’être transparentes sur les tailles de bagages à main autorisées en cabine, en fournissant les bonnes informations à leurs clients dès le début.

« Ces informations devraient être fournies aux voyageurs dès le début, afin qu’ils sachent exactement ce qu’ils achètent lorsqu’ils payent un billet », explique Adina Valean, la commissaire européenne en charge des Transports.

Selon elle, la difficulté réside dans le fait « que chaque compagnie aérienne a son propre standard, voire plusieurs standards ». Mais « il y a une grande marge de simplification », estime-t-elle.

La Commission européenne, bien qu’elle n’ait pas encore fourni de directives à ce sujet, promet d’agir si les compagnies ne jouent pas le jeu « dans un délai raisonnable ».

Le bagage à main doit être considéré comme « élément indispensable » gratuit

À travers leur résolution, les députés européens plaident pour l’application stricte d’un arrêt de la Cour de justice européenne qui qualifie le bagage à main « d’élément indispensable du transport de passagers », qui ne peut « pas faire l’objet d’un supplément de prix ».

Il est à noter que cette confusion à propos des dimensions des bagages à main permet aux low cost de générer d’importants revenus. Cela rend aussi la comparaison des prix difficile, ce qui donne lieu à une concurrence déloyale sur le marché.

Selon une étude, les frais cachés ou revenus associés des compagnies aériennes low cost en Europe représentent 15 % de leurs revenus globaux cette année, soit 117,9 milliards de dollars, contre 6,7 % en 2014.

SUR LE MÊME SUJET

Bagage cabine : ce sac est « parfait » pour voyager avec les compagnies aériennes low cost

Voyage en Europe : ce pays de l’Union européenne veut rejoindre l’espace Schengen en 2024

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus