1. Accueil
  2. Divers
  3. France : condamné pour avoir refusé de retourner en Algérie
Divers

France : condamné pour avoir refusé de retourner en Algérie

En France, la crise sanitaire a compliqué la situation des étrangers sans-papiers. Les différents confinements les ont fragilisés : difficile de travailler, de se déplacer…Contrairement à d’autres pays, la France a refusé de régulariser massivement ses sans-papiers pour les protéger de l’épidémie.

Les possibilités de régularisation individuelle sont également très réduites, surtout après les derniers durcissements décidés par le gouvernement à l’approche des élections présidentielle. Les préfets ont été instruits de serrer la vis.

En plus de la lutte contre l’immigration clandestine, ils doivent se montrer intransigeants avec les étrangers en situation régulière qui commettent des actes de violences, en leur retirant leurs titres de séjour.

Arrivé clandestinement en France via l’Espagne

La justice commence également à se montrer particulièrement sévère. Un jeune algérien âgé d’une vingtaine d’années a été condamné, mercredi 24 novembre, à 4 mois de prison ferme par le tribunal de Caen pour s’être soustrait aux obligations d’un retour à la frontière, rapporte ce jeudi le journal Ouest France.

Le jeune algérien été jugé pour infraction à la législation sur le séjour des étrangers en France, précise le média français. Il serait arrivé clandestinement en France via l’Espagne en 2017, un pays qu’il avait rejoint clandestinement sur une embarcation depuis l’Algérie.

A l’audience, le jeune s’est présenté comme Algérien et a affirmé qu’il souhaitait rentrer dans son pays. Mais le tribunal n’a visiblement pas été convaincu. Le jeune homme est condamné à 4 mois de prison avec mandat de dépôt.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus