1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Maroc : les touristes piégés par les dernières restrictions
Voyages et Tourisme

Maroc : les touristes piégés par les dernières restrictions

Pendant plusieurs semaines, le gouvernement marocain a multiplié les mesures d’assouplissement pour les voyageurs. Malgré un contexte sanitaire difficile et la fermeture des frontières, la compagnie Royal Air Maroc a été autorisée à reprendre ses vols spéciaux internationaux dès le 15 juillet dernier.

Actuellement, une quinzaine de compagnies étrangères, dont Air France et Ryanair, opèrent des vols de et vers le Maroc. En prévision de la période des fêtes, la compagnie low cost EasyJet a mis en place un programme de dessertes vers le Maroc, notamment Marrakech, une destination prisée en cette période de fin d’année.

Maroc : des mesures pour attirer les touristes

Côté mesures, le Maroc a également assoupli les conditions d’accès à son territoire. Les étrangers non soumis aux formalités de visas peuvent s’y rendre sur simple présentation d’une réservation d’hôtel ou d’un hébergement touristique (maison d’hôtes, riad ou location Airbnb). Les voyageurs doivent présenter à l’embarquement un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

Articles en Relation

A travers ces mesures, le Maroc cherchait à attirer un maximum de touristes pour sauver la saison d’hiver. Les professionnels du tourisme avaient réclamé ces mesures pour sauver un secteur important de l’économie marocaine. En France, le Maroc figure dans le top 20 des destinations les plus recherchées par les voyageurs, selon les dernières statistiques des acteurs du tourisme.

Maroc : de nouvelles restrictions

Mais à la surprise générale, le gouvernement marocain a annoncé en début de semaine une série de mesures qui risquent de gâcher le séjour des touristes en place et dissuader ceux qui voudraient s’y rendre.

En effet, lundi 21 décembre, le gouvernement a annoncé plusieurs restrictions qui devaient entrer en vigueur hier mercredi : un couvre-feu nocturne à l’échelle nationale, interdiction des fêtes, fermeture des restaurants, cafés, commerces et grandes surfaces à 20 heures… A Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger, quatre grandes villes qui accueillent de nombreux touristes, les restaurants devront fermer totalement pour une durée de trois semaines.

« L’annonce a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le ciel bleu d’hiver pour les hôteliers et restaurateurs », résume le journal français Le Figaro. Selon le média français, les professionnels du tourisme au Maroc regrettent le caractère soudain des mesures annoncées. Il est encore tôt pour évaluer l’impact de la mesure sur les réservations de vols. Les jours à venir le diront.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus