1. Accueil
  2. Talents Algériens
  3. Mohamed Cheikh, le chef d’origine algérienne qui fait voyager les Français
Talents Algériens

Mohamed Cheikh, le chef d’origine algérienne qui fait voyager les Français

Mohamed Cheikh est la coqueluche des gourmands français. Le chef d’origine algérienne a remporté la dernière saison de la célèbre émission culinaire Top Chef en France et depuis on ne parle plus que de lui.

Son parcours très riche culturellement et socialement a fait du franco-algérien un chef cuisinier à la touche particulière. Sa personnalité haute en couleurs a également séduit le public français. Souriant, audacieux et toujours avec une plaisanterie au bout de la langue, Mohamed Cheikh est devenu la coqueluche des amoureux de la cuisine.

De la chorba de sa grand-mère aux restaurants étoilés

Mohamed Cheikh a amplement mérité sa victoire dans l’émission suivie par plus de 3 millions de téléspectateurs. Son parcours force le respect, tant Mohamed Cheikh a su faire de ses origines sociales et étrangères des forces.

Articles en Relation

Né de parents algériens, Mohamed a grandi à Fontenay-Sous-Bois, dans la banlieue parisienne. C’est ce quartier populaire qui lui offre son premier lien avec la gastronomie. Petit, il écume les marchés avec sa grand-mère qui fait naître en lui les goûts des saveurs.

Le chef évoque souvent ses sorties au Marché de Montreuil, situé à quelques km de sa ville natale. Un marché connu pour ses produits du monde entier en raison d’un grand multiculturalisme au sein de cette ville de la banlieue de Paris.

Articles en Relation

Ainsi, Mohamed Cheikh puise, entre autres, son inspiration de la cuisine algérienne que sa grand-mère lui a transmise. Il en vante constamment les mérites dans les diverses interviews qu’il donne :

Articles en Relation

Aux côtés de sa grand-mère, il apprend à concocter les plats algériens les plus connus, le couscous, le mesfouf, la chorba et bien d’autres plats. Il apprend à ses côtés la cuisine goûteuse et relevée mais surtout conviviale. Ce besoin de partager son repas et d’inviter, il le gardera jusqu’à aujourd’hui au cœur de sa cuisine.

Ayant grandi dans cet environnement, Mohamed Cheikh comprend très vite qu’il est sensible au goût et aux saveurs. Il sait qu’il veut faire de la cuisine son métier. Il se lance dans un BEP consacré aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration en se spécialisant dans la cuisine, puis rejoint un grand restaurant étoilé pour son premier stage. Il y fera ses armes et commencera à créer sa réputation de travailleur obstiné.

Ce stage lui offrira son premier poste et lui ouvrira les portes d’autres célèbres restaurants, d’abord en tant que commis, puis en tant que sous-chef et enfin en tant que chef. À seulement 23 ans, Mohamed Cheikh dirige sa propre cuisine, un fait rare dans le milieu très exigeant qu’est la cuisine française.

Top Chef, la révélation

Avant de participer à l’émission culinaire, Mohamed Cheikh était donc un chef reconnu dans son milieu. Invité à gérer les cuisines de célèbres restaurants, il n’avait plus besoin de prouver ses qualités, pourtant Top Chef semblait être un défi important pour lui. Il avait déjà tenté sa chance en 2015 en participant au casting de l’émission mais sans parvenir à retenir l’attention de la production. Obstiné, Mohamed Cheikh retente sa chance en 2020 et parvient à être retenu parmi les candidats.

Le candidat d’origine algérienne se fait remarquer pour son talent mais aussi son caractère amusant, il est bavard, drôle et n’hésite pas à prendre des risques. Durant la compétition, il fait de nouveau appel à ses origines algériennes, en montant lors de l’une des épreuves, un restaurant à inspiration berbère qu’il nomme Nomade.

Ses initiatives payent car il finit par remporter la 12e édition de Top Chef et la somme de 55 000 euros qu’il se voit déjà investir dans un projet de restaurant.

Manzili, son restaurant empreint de cuisine maghrébine

Chose promise, chose due, à peine a-t-il achevé l’aventure Top Chef, Mohamed Cheikh reprend le chemin des cuisines mais cette fois, dans son propre restaurant. Au mois de juin le chef a ouvert le restaurant éphémère “Manzili”, ma maison en arabe au cœur du Jardin des Plantes à Paris.

Le temps d’un été, Mohamed Cheikh fait voyager les Parisiens dans une cuisine métissée, du Maghreb au Moyen-Orient en passant par les traditions françaises. Ainsi en parcourant le menu du restaurant on y découvre un hommage à la cuisine algérienne, celle de sa grand-mère.

La slata mechouia revisitée côtoie le couscous mesfouf, l’épaule d’agneau braisée à la chermoula se partage l’affiche des viandes avec l’onglet de bœuf kefta. Pour digérer tout cela, on peut aussi savourer la célèbre cherbet algérienne. Aux côtés de ces saveurs algériennes on retrouve aussi un peu de Liban, de Maroc, de Tunisie et d’autres pays comme la Grèce ou encore le Pérou.

À l’âge de 28 ans, Mohamed Cheikh ouvre les portes de son premier restaurant, dans lequel il a imaginé une atmosphère qui lui est propre. La décoration chaleureuse, ouverte sur l’extérieur est une invitation à l’ailleurs. L’établissement rencontre déjà un succès phénoménal, quelques jours après son ouverture les réservations sont toutes prises, impossible de réserver une table pour les prochaines semaines. Le grand gagnant de Top Chef n’en a pas fini avec la télévision, puisque 6play consacre une mini-série à l’ouverture de son restaurant. Le potentiel médiatique de Mohamed Cheikh est également enclenché. Son talent dans les cuisines et son bagou à la télévision promettent un avenir radieux à Mohamed Cheikh.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus