1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Billets Air Algérie : un député compare avec le Maroc et la Tunisie
Air Algérie

Billets Air Algérie : un député compare avec le Maroc et la Tunisie

Hors l’ajout d’un vol Moscou-Alger ce vendredi 6 août, Air Algérie a gardé le même programme de vols internationaux que celui opéré durant les mois de juin et juillet.

La suppression du confinement obligatoire pour les passagers était censée permettre une augmentation du nombre de vols. Mais pour le moment, rien n’a été décidé dans ce sens.

Air Algérie : pas de hausse du nombre de vols

Dimanche soir, lors de sa traditionnelle rencontre avec les médias, le président algérien Abdelmadjid Tebboune n’a pas évoqué la question des frontières et des vols internationaux.

Articles en Relation

Depuis des semaines, la gestion de la vente des billets à destination de l’Algérie suscite des critiques chez la communauté algérienne établie à l’étranger. Les candidats au voyage vers l’Algérie peinent à trouver des places chez Air Algérie.

Le même problème a été constaté chez les autres compagnies aériennes autorisées à opérer des vols vers l’Algérie dans le cadre de la réouverture des frontières.

Articles en Relation

Après les critiques du sénateur Abdelouahab Benzaïm, c’est au tour du député de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi, d’aborder le problème de la billetterie.

Vols vers l’Algérie : la gestion de la billetterie critiquée

“Les Algériens sont toujours en otage entre les mains des bandes qui dominent la politique du trafic aérien et qui imposent des prix exorbitants aux voyageurs comme bon leur semble, loin des règles de l’économie du marché qui garantissent la liberté de la concurrence, la qualité des services et des prix raisonnables”, écrit-il dans une publication postée sur sa page officielle sur Facebook dans la nuit de dimanche à lundi.

Le député de l’émigration algérienne, nouvellement installé à la chambre basse du Parlement, cite comme preuve la différence entre les prix pratiqués sur les billets vers l’Algérie et ceux vers la Tunisie.

“Actuellement, le prix du billet Paris – Alger (pour les chanceux qui ont pu le trouver) coûte 470 euros tandis que le Paris – Tunis n’atteint pas 68 euros et celui de Paris – Rabat ne dépasse les 110 euros”, a-t-il détaillé en accompagnant ses propos de captures d’écran montrant les prix des billets.

Abdelouahab Yagoubi appelle à “la création d’une commission d’enquête parlementaire pour ouvrir ce dossier en toute transparence dans les plus brefs délais et interroger le responsable de ce secteur durant le débat sur le plan du gouvernement prévu en septembre”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus