1. Accueil
  2. Divers
  3. Quels frais pour un véhicule de moins de 3 ans importé en Algérie ?
Divers

Quels frais pour un véhicule de moins de 3 ans importé en Algérie ?

Le projet de la loi de finances 2023 comporte une mesure très attendue par les Algériens. L’importation des véhicules d’occasion de moins de 3 ans est de nouveau autorisée sur instruction du président Tebboune.

L’annonce a été faite par le Conseil des ministres tenu dimanche 9 octobre dernier et qui avait pour ordre du jour l’étude du PLF 2023.

Importation des voitures de moins de 3 ans : ce qu’il faut savoir

Les particuliers pourront les importer par leurs propres moyens et uniquement à usage personnel.

La décision a suscité de nombreuses réactions dans la société et sur les réseaux sociaux. Entre ceux qui applaudissent la prise de cette décision et ceux qui pensent qu’il s’agit d’une fausse bonne solution.

Sur les réseaux sociaux, c’est l’ébullition. Les spéculations vont bon train. La chute des prix des véhicules d’occasion est annoncée par de nombreuses pages. Le site d’annonces Ouedkniss a été au bord de la saturation dans la soirée de l’annonce du Conseil des ministres, dimanche dernier.

Les Algériens se posent beaucoup de questions au sujet de l’importation des véhicules de moins de trois ans. Cette décision entraînera-t-elle une réelle baisse des prix ? Combien coûte un véhicule de moins de trois ans en France, qui reste le marché privilégié des Algériens ? Quelles taxes les particuliers auront-ils à payer ?

Véhicule de moins de 3 ans : droits de douane, TVA et TCS en Algérie

Nous avons sollicité un transitaire pour une simulation d’une opération d’importation. Pour cette simulation, un véhicule au prix de 10.000 € est choisi comme référence.

Au taux de change officiel, qui est actuellement de 138 dinars pour un euro, son prix s’élève à 1.380.000 dinars algériens.

Sur cette base, l’importateur payera les droits de douane qui représentent 30 % du prix de son véhicule d’occasion de moins de 3 ans, soit 414.000 dinars. Il doit également s’acquitter de la TCS (Taxe de contribution de solidarité) de 2 %, soit 27.600 dinars. 

Ces deux taxes font porter le prix du véhicule à sortie du bateau à 1.821.600 dinars.

Une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 19 % est appliquée sur la base de nouveau montant, soit 346.104 dinars.

Pour un véhicule acheté à 10.000 €, le montant total de taxes (droits de douane, TCS et TVA) atteint 787.704 dinars algériens, sur la base d’un taux de change de 138 DZD pour 1 €.

Le véhicule d’une valeur de 10 000€ échangé au taux officiel actuel coûterait la somme de 2 167 704 dinars algériens TTC. Au taux de change parallèle (1 € pour 210 dinars), la facture monte à 2.887.704 dinars. Ces prix n’incluent pas le transport, le carburant à l’étranger…

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus