1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Royal Air Maroc : le point sur la reprise des vols
Compagnies Aériennes

Royal Air Maroc : le point sur la reprise des vols

Cette semaine, l’offre séduisante de la Royal Air Maroc à destination de sa diaspora dans le monde a beaucoup fait parler. La compagnie aérienne marocaine a promis des prix imbattables pour aider ses ressortissants à l’étranger à rentrer à moindre frais au Maroc, proposant parfois des vols  allers-retours à partir de 97 euros TTC par personne pour les familles nombreuses. Toutefois il s’est avéré qu’il était impossible de réserver ces vols malgré les 3 millions de places promises.

Qu’en est-il aujourd’hui des vols de l’étranger vers le Maroc ? Qui peut se rendre au Maroc et sous quelles conditions ? Nous faisons le point sur la situation actuelle en démêlant le vrai du faux.

L’opération de la RAM n’a jamais vraiment existé. FAUX

L’opération commerciale proposée par la Royal Air Maroc est bien réelle. Les prix bas pour les familles ont bel et bien été mis en place depuis le 13 juin. Toutefois la compagnie a été dépassée face à la forte demande de la part des voyageurs. Ses canaux de vente en ligne et téléphoniques ont été saturés, ce qui a impliqué des annulations de billets pour certains voyageurs, qui avaient pourtant reçu une validation.

Articles en Relation

De même pour les agences de la RAM notamment à Paris et Bruxelles, où se trouvent d’importantes communautés marocaines, qui ont fermé leurs portes. Elles étaient incapables de gérer les files importantes de personnes venues acheter leur billet promotionnel.

Certaines dates ont été sur-demandées et les billets promotionnels ne concernaient que la classe Y, qui disposait d’une limite qui n’a pas été respectée. Tous ces facteurs ont créé un énorme imbroglio laissant sur le carreau de nombreux voyageurs qui n’ont pas pu obtenir leur précieux billet retour.

Il reste encore des billets à tarif réduit. VRAI 

Malgré la forte affluence des acheteurs de billets d’avion, la RAM dispose encore de créneaux sur ses vols. La saturation est intervenue sur certaines dates et destinations très plébiscitées. La RAM a annoncé que l’ensemble de ses vols en provenance de la France, l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas sont pleins en juillet, mais les mois d’août et septembre disposent encore de vols disponibles à la réservation.

La compagnie marocaine qui a promis 3 millions de sièges pour cette période estivale, a annoncé qu’il restait encore 70 % de la capacité des vols non exploitée. La compagnie invite ses clients à réserver à d’autres dates leur voyage, en comparant les disponibilités du calendrier des vols. Par ailleurs, la compagnie pourrait ajouter dans les semaines à venir des vols supplémentaires en partance de l’Europe.

Les billets achetés avant l’opération de la RAM seront remboursés. VRAI

Beaucoup de personnes disposent de billets d’avion achetés avant l’opération spéciale lancée le 13 juin. Ces personnes qui n’ont pas pu utiliser leur billet en raison de la fermeture des frontières marocaines et n’ont donc pas pu profiter des prix spéciaux pourront être remboursées. Ces billets peuvent être échangés contre un bon valide durant 12 mois, et dans le pire des scénarios pourront être remboursés sans condition s’ils ne sont pas utilisés avant cette date. Les billets peuvent également être modifiés, pour un vol à une date ultérieure. Les voyages peuvent être reprogrammés jusqu’au 31 mars 2022.

Les voyages vers le Maroc sont réservés aux Marocains. FAUX

Le Maroc a rouvert ses frontières le 15 juin pour tous les voyageurs mais sous certaines conditions. Bien entendu le royaume vise particulièrement sa diaspora à l’étranger, mais il autorise également les étrangers à venir en vacances. Seulement l’entrée dans le pays dépend du pays où les touristes ont séjourné avant de se rendre au Maroc.

Le pays a dressé deux listes : A et B pour définir ses conditions d’entrée. Les pays de la liste A peuvent se rendre au Maroc sans effectuer de quarantaine, ils doivent montrer une preuve de vaccination ou un test PCR négatif de moins de 48 h. Ceux de la liste B doivent également présenter un test PCR négatif et observer une quarantaine de 10 jours à leur arrivée. L’Algérie fait partie de la liste B.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus